un gros problème à vue pour les aéroports ?

Dans un peu plus d’un mois, la Coupe du Monde au Qatar débutera et des meuniers de Touristes vont affluer sur la péninsule arabe. Un événement mondial en préparation après plus de 10 ans plus que jamais. Entre les polémiques sur les milliers de morts sur les chantiers, les noms des non-respects des droits de l’homme dans le pays, ou les indicibles couacs de l’épreuve du premier match, l’inquiétude des gouvernants des gouvernants qatariens.

L’État menace les salariés

Et selon les informations de courrier sportif, un nouveau problème pourrait survenir. En effet, le média anglais croit savoir que le principal aéroport du pays, l’aéroport international de Hamad, ne sera pas tout à fait prêt pour l’afflux massif de supporters. Les organisateurs estiment que la sécurité ne peut être assurée correctement. Une grande campagne de recrutement a été lancée pour les anciens dupersonnel selon les besoins normaux. Il est également précisé dans les informations des médias que le personnel a subi un coup de pression et que les personnes voulant “saboter” ont été “traitées par l’État”: “les actes indésirables d’individus visant à saboter l’événement ou à Contribuer à retarder voire faire faire certains projets totalement inacceptables et traités avec fermeté par l’État », peut-on lire dans un rapport consulté par courrier sportif. Pour la descente en rappel, les aéroports facturent 700 à 1600 vols par jour pendant les mois de compétition.

Add Comment