Moins d’un Français sur deux à l’intention de suivre le Mondial au Qatar

Moins de la moitié des Français a l’intention de suivre le Mondial 2022 au Qatar (46%), un chiffre en net réplique por rapport à celui que j’ai observé avant la Coupe du monde 2018 en Russie (66%) informé par l’équipe de France, selon une sonde Odoxa pour Winamax et RTL publiée par samedi.

Après le boycott des villes, l’indifférence de la Population ? Moins de la moitié des Français a l’intention de suivre le Mondial 2022 au Qatar (46%), un chiffre en net réplique par rapport à celui que j’ai observé (66%) avant la Coupe du monde 2018 en Russie rapporté par l’équipe de France, selon une sonde Odoxa pour Winamax et RTL publiée par samedi.

Selon cette étude, 78% des personnes interrogées se sont inquiétées de la position locale en matière de droits de l’Homme et 77% ont été choquées par l’organisation du concours sous ce climat.

Pour 66% des Français, l’exposition mondiale de la compétition n’est pas loin de faire avancer les droits de l’homme au Qatar, plus de 60% valides appellent également au boycott et est cohérent, la France encourage les investissements qatariens dans nos pays.

Les français attendent un geste symbolique des Bleus

Autre demande des sondes : que les représentants officiels du football français (68%), mais aussi Emmanuel Macron et le gouvernement (68%), manifestant publiquement leur désapprobation. De la même manière, les Français ne souhaitent pas que les Bleus refusent de participer au Mondial (55 %) mais assistent à un geste symbolique de protestation de leur part, une fois sur place en novembre pour le premier tour (72 %).

Sur la question des écrans géants, 70% des Français comprennent la position des communes comme Paris et Lille qui ne sont pas installées pour elles et les soutiennent pour un soutien, compte tenu de leur impact écologique et du statut du Qatar en matière de droits humains

Ce sondage a été réalisé les 5 et 6 octobre par Odoxa pour Winamax et RTL après une perte de 1 005 personnes âgées de 18 ans ou plus, représentatives de la population française, avec 400 fans de football, avec une marge d’erreur de 2,5 points.

Add Comment