Attention au guide non officiel qui liste les comportements à adopter pour ne pas accrocher la compétition

A moins de deux mois de la Coupe du monde de football que doit au Qatar, du 20 novembre au 18 décembre, de plus en plus de voix s’élèvent pour dénoncer le choix du pays organisateur. Outre les critiques sur l’impact environnemental du concours et les conditions de vie des ouvriers sur les chantiers des stades, jugées “catastrophes” par l’ONG Amnesty International, les lois en vigueur dans ce pays musulman conservateur ont été vivement montrées du doigt et jugées contraires aux valeurs du football et des droits humains.

Pour preuve, plusieurs internautes ont diffusé sur les réseaux sociaux un guide listant en anglais les comportements interdits au Qatar. « Le Qatar vous souhaite la bienvenue. Montrez votre respect envers la religion et la culture du peuple qatari en évitant ces comportements »éclairé en guise d’avertissement.

S’ensuit une liste de huit «comportements» à éviter, dont l’homosexualité, l’indécence attire, boire de l’alcool, proferer des injures, avoir un rendez-vous amoureux et prendre des photos d’une personne sans sa allow . « Ils vont s’éclater pour la Coupe du monde de foot »ironise en réaction une internaute sur Twitter.

La FIFA n’est pas à l’origine du document

Contrairement à ce qui est écrit, il n’est guidé ni par les autorités officielles du Qatar, ni par la Fédération internationale de football association (FIFA), ni par le comité qatari chargé d’organiser la compétition. Le compte Twitter officiel de la Coupe du monde 2022, Road to 2022, to d’ailleurs réagi sur Twitter pour dénoncer une manipulation :

« L’affiche « Le Qatar vous souhaite la bienvenue » circule sur les réseaux sociaux et est fournie par une source officielle », expliquer sont communiqués. Et de mettre en garde : « Nous exhortons fortement les fans et les visiteurs à se fier uniquement aux sources officielles des organisateurs du tournoi pour les conseils aux voyageurs. »

La réalité de certaines lois appliquées dans le pays

cette affiche Ceci est en fait créé pour collecter Reflect Your Respect (“Témoignez votre respect”), qui “contribuer à la consolidation des valeurs islamiques qui soutiennent l’identité qatarie”, selon l’agence Reuters. Ce groupe de citoyens qataris né en 2014 s’est donné pour mission de promouvoir “les valeurs” du pays, et de rappeler aux étrangers de respecter les coutumes conservatrices de l’émirat. Auprès de Reuters, la FIFA est également revenue pour confirmer qu’elle n’est pas enregistrée comme document officiel de la fédération.

Dans sont communiqués sur Twitter, le comité officiel de l’événement soutient également l’affiche « contenu d’informations factuellement incorrectes » et que les organisateurs du tournoi « Ont été clairs depuis le début sur le fait que tout le monde est le bienvenu au Qatar pour profiter de la Coupe du monde 2022 ». Le message vous assure qu’un guide officiel a été publié, après les conférences de la FIFA, pour que les conseillers vous accompagnent en amont. et pour conclure :

« Le Qatar a toujours été un pays ouvert, tolérant, et une nation accueillante. Les fans de football et les voyageurs internationaux qui ont été présentés avec le tournoi auront l’occasion d’expérimenter cela directement. »

Ce tableau idyllique du Qatar vient toutefois se heurter à la réalité de certaines lois appliquées dans le pays, comme le pointent depuis longtemps plusieurs associations de défense des droits de l’homme. En juillet, l’ONG Human Rights Watch a déclaré une « Coupe du monde de la honte » en rappelant que tu Qatar « Réprime les droits des personnes LGBT et punit les relations sexuelles entre personnes de même sexe d’une peine pouvant aller jusqu’à sept ans de prison ».

lire aussi Article réservé à nos abonnements « Le Mondial 2022 au Qatar, c’est un petit peu de sport, énormement d’argent, et des violations massives des droits humains »

Dans le pays musulman de tradition wahhabite, courant de l’islam ultrarigoriste, la consommation d’alcool est aussi un sujet sensible. Interdit dans les lieux publics, elle n’est réservée qu’aux sphères privées et aux hôtels fréquentés par les plus fortunes. Toutefois, le Qatar a accepté, non sans réticence, la consommation de bière pour les supporters aux abords des stades pendant le Mondial. Celle-ci sera strictement encadrée par les temps de compétition.

Lire aussi : Coupe du monde 2022 : l’émir du Qatar a promis un accueil “sans discrimination” des supporters de football

Tous les articles sur la Coupe du monde au Qatar.

Add Comment