une nouvelle version de la Supercoupe d’Europe à l’étude, avec le vainqueur de la MLS

Après sa création en 1972, la Supercoupe d’Europe ne s’exporte plus au dehors des frontières de l’Europe. En 2024, une nouvelle version pourrait voir le jour de l’autre côté de l’Atlantique, avec quatre équipes en lice.

L’heure du grand changement pour la Supercoupe d’Europe ? Après le Guardian britannique, l’UEFA réfléchit à une nouvelle version de la compétition. L’idée serait d’inviter les vainqueurs des trois coupes d’Europe (Ligue des champions, Ligue Europa, Conference League) également le vainqueur de la Major League Soccer, le championnat américain. En organisant l’événement aux États-Unis.

Cette réflexion s’appuie sur des critères économiques majeurs. J’ai laissé l’Amérique dans cette optique comme principal axe de croissance du football européen. Le nouvel accord de l’UEFA sur les droits de diffusion aux États-Unis pour ses compétitions de clubs européens masculins représente une augmentation de 150 % pour le rapport au contrat en vigueur.

Le format de la compétition se tient en début de saison, comme c’est actuellement le cas. Autrement dit, ce n’est que maintenant qu’il y a eu des discussions sérieuses à ce stade concernant les matchs ténus de la Ligue des champions en dehors de l’Europe, comme je l’appelais une fois.

Faire de l’événement un véritable spectacle

Les Américains ont le goût du spectacle et n’hésitent pas à le mêler régulièrement aux compétitions sportives, comme c’est par exemple le cas lors du SuperBowl. Plusieurs options sont à l’étude pour l’éventuelle mise en place de l’événement mais l’objectif est clair : attirer un nouveau public, mettant l’accent sur les familles et les femmes en particulier.

Les sources du Guardian sont importantes pour que les autres sports se renouvellent et que les jeux soient introduits dans les nouveaux jeux, comme la NFL qui joue des rencontres de la saison régulière à Londres. La NBA s’exporte aussi régulièrement, notamment en Europe.

Un concours attractif

La Supercoupe de l’UEFA, qui s’est habituée après 47 éditions de voir s’affronter le vainqueur de la Ligue des champions et celui de la Ligue Europa est très suivie à travers l’Europe. La dernière édition, entre le Real Madrid et l’Eintract Francfort, qui a vu le club merengue s’imposer (2-0), une rencontre de quatre millions de personnes devant la télévision en Allemagne pour survivre au match sur la chaîne gratuite RTL, selon le chiffres du Sport Business.

En le transformant en “show à l’américaine”, au pays de l’Oncle Sam, l’UEFA sait qu’elle ne perdrait pas ou peu de spectateurs sur le continent européen. En retour, le potentiel du marché américain semble sans limite et pourrait convaincre l’instance européenne de pousser sa réflexion jusqu’au bout.

Add Comment