l’OM et Nice sanctionnés par l’UEFA après les incidents entre supporters

L’UEFA a abordé les sanctions lors du match entre l’OM et Nice après les incidents survenus lors des matches contre Francfort en Ligue des champions et Cologne en Conférence de Ligue Europa.

L’OM a été puni par l’UEFA après les incidents survenus lors de la réception de Francfort en Ligue des champions. Le match contre le Sporting Lisbonne avant le 4 octobre s’est joué à huis clos par révocation du sursis. Par ailleurs, Le Virage Nord sera également confirmé pour le match face à Tottenham (1er novembre) pour cause “d’allumage de feux d’artifice, de jet d’objets, d’utilisation de lasers, de problèmes d’encrassement et de blocage de passages publics”, indique l’ exemple dans un communiqué.

De son côté, Francfort est légalement sanctionné pour un amendement de 15 000 euros, pour une fermeture partielle du stade de l’Eintracht d’au moins 1 000 place avec sursis, d’une interdiction de vendre des billets à ses supporters pour le prochain match à l’extérieur avec sursis dû à “comportement raciste”. Le club allemand a également été condamné à une amende de 30 000 euros pour “avoir allumé des feux d’artifice, jeté des objets et commis des actes de dégradation”. L’Eintracht Francfort doit contacter l’Olympique de Marseille dans un délai de 30 jours pour le règlement des dommages subis par ses supporters, “c’est-à-dire pour les sièges endommagés”, précise l’UEFA.

L’OGC Nice pas épargné

En Europa Conference League, l’OGC NIce a écopé d’une interdiction de déplacement de ses supporters à Slovacko, le 6 octobre et un total huis clos sur la prochaine réception des Aiglons à l’Allianz Riviera, également face à Slovacko, le 13 octobre , pour “comportement raciste, jet d’objets, allumage de feux d’artifice, problèmes de circulation, limitation insuffisante des déplacements des spectateurs, absence de filtrage et/ou inadéquation des spectateurs, nom insuffisant du personnel de sécurité, absence d’identification des personnes responsables et blocage des passages publics.Cette sanction est consécutive aux incidents graves face à Colonia.

Le club bleu arborera également la bannière “#NoToRacism” avec le logo de l’UEFA lors de la réception à Slovacko le 13 octobre. De son côté, Cologne à cette sanctionné d’unamende de 100 000 euros et d’une interdiction de déplacement pour les deux prochains matches pour “avoir allumé des feux d’artifice, jeté des objets et provoqué des problèmes de circulation”.

Add Comment