Haaland la joue cash sur ses ambitions et provoque déjà Man Utd

Arrivé cet été en provenance du Borussia Dortmund, Erling Halland (22 ans) a déclaré parfaitement qu’il sera très attendu dès sa première saison en Premier League sous les couleurs de Manchester City.


Après deux saisons et demi passées dans la Ruhr et une réussite insolente en termes de statistiques, l’international norvégien a capé dans l’important dans sa jeune carrière en débarquant à Manchester City. Le vœu de Pep Guardiola en personne, Haaland accepte bien de marquer les esprits dès sa première saison en Premier League même s’il dit parfaitement que la concurrence sera plus importante outre-Manche qu’en Bundesliga pour finir parmi les meilleurs buteurs. Il en faudrait pourtant beaucoup plus pour déstabiliser le buteur norvégien, certes plus à l’aise sur un terrain de football devant les médias.

Une massue taillée pour lui ?

On a choisi cette certitude, Haaland est bien conscient qu’ils ne perdent pas leur efficacité, mais ils perdent ces physiciens dans la dernière saison et ils ont dit trois débuts impatients dans cette nouvelle aventure. « J’ai considéré City après Pep a pris relève en 2016, je sais exactement comment ils jouent, j’en sais beaucoup sur tout. C’est la choisir le plus important (…) C’est un grand défi, un nouveau pays, un nouveau championnat, un nouvel entraîneur. Plusieurs fois, j’ai hâte d’y être. Je souris beaucoup, je travaille beaucoup et j’espère beaucoup apprécier le jeu.a lâché l’attaquant des Citizens lors de sa présentation aux supporters.

Une première provocante envers United

J’ai interrogé notamment sur l’identité du club qu’il avait particulièrement hâte d’affronter, la nouvelle recrue de Manchester City a lâché une petite phrase qui devrait beaucoup plaire aux fans. “Je n’aime pas ce mot mais : Manchester United”, at-il laché devant une foule conquise. Sur la croisère du parcours des Diables Rouges, Manchester City est officiellement entré dans la saison du Community Shield le 30 juillet face à Liverpool.

Add Comment