le Bayern Munich pourrait toucher un pacte de plus de 150 M€

La suite après cette publicité

Cet été, le Bayern Munich a décidé de faire peau neuve. Déçus et agacés après l’élimination en Ligue des Champions, les dirigeants allemands ont souhaité frapper fort lors de la marche des transferts. Et ils ont tenu parole en délogeant Sadio Mané de Liverpool à un de la fin de son contrat. Recrue star des Bavarois, le Sénégalais a été acheté 32 M€. Un montant auquel pourrait s’ajouter un bonus de 9 millions d’euros. Le Bayern a accusé Ryan Gravenberch d’un chèque de 18,5 millions d’euros alors que Noussair Mazraoui est arrivé libre.

Les champions de Bundesliga n’ont pas dépensé, pour l’instant, 50,5 M€ et ils ont été renforcés (sans compensation des primes, ndlr). Mais ils pourraient devoir mettre la main à la poche pour le recruteur Matthijs de Ligt et pour acheter un meno 9 en cas de départ de Robert Lewandowski. Sous contrat jusqu’en 2023, le Polonais veut forcer son départ pour le FC Barcelone. Les Munichois s’y sont longtemps opposés, estimant qu’ils ne trouveraient pas le meilleur que lui à poste. Malgré tout, la taille est légèrement renversée puisque le club s’est fixé une cagnotte de 50 M€. Une somme élevée pour un joueur libre dans un an.

Le club pourrait encore gagner 150M€

Plus le Bayern Munich est malade. Lewy pourrait donc rapporteur gros in cas de départ. Et il n’est pas le seul. selon ciel allemagne, les Allemands ont fixé le prix de plusieurs joueurs. Ainsi, en apprenant que les Bavarois réclamaient 40 millions d’euros si Serge Gnabry ne quittait jamais cet été. L’Allemand, libre dans un an, n’a pas prolongé son contrat. Plusieurs écuries, comme Arsenal ou le Real Madrid, ont été liées à lui cet été. Les Allemands ne font pas de cadeaux si Gnabry ne refuse jamais de rester en liberté sous caution, puisqu’il est inconcevable pour eux de le laisser filer libre. En ce qui concerne Marcel Sabitzer, le prix je l’ai poursuivi pour 15 millions d’euros.

Arrivé l’an dernier en provenance de Leipzig, l’Autrichien, en froid avec Julian Nagelsmann, est déjà sur le départ. Concernant Omar Richards, avec l’aimable autorisation de Nottingham Forest, Munich couvrira les frais en cas d’offre entre 10 et 12 millions d’euros. Toujours en défense, Benjamin Pavard pourrait faire les frais de la forte concurrence et aller voir ailleurs. La Juventus, l’Atlético et Chelsea sont notamment sur le coup. d’après ciel allemagne, une offre de 30 millions d’euros pour convaincre les décideurs allemands. Ces derniers réclameraient 5 M€ pour Bouna Sarr s’il ne se vendait jamais. Mais ils reçoivent moins. Au total, le Bayern Munich pourrait récolter jusqu’à 152 M€. Il faut aussi ajouter les 12 M€ récupérés grâce à la vente de Marc Roca à Leeds. Soit au total 164 M€. Un joli petit pacte si toutes ces ventes sont réalisées.

Add Comment