un ballon connecté permettra de mieux détecter les hors-jeu

La technologie est une nouvelle fois faire une entrée infructueuse au prochain Mondial de football, qui sera dévolue cet hiver au Qatar. La FIFA a en effet annoncé qu’elle utiliserait pour la première fois dans l’histoire du football un ballon connecté qui détecterait les hors-jeux avec une précision diabolique.

Le foot s’oriente-t-il doucement plus surement Vous verrez la fin de la polémique réside dans l’arbitrage ? La dernière Coupe du Monde 2018 avait déjà été une petite révolution en soi, puisque l’assistance vidéo (VAR) avait été intronisée pour la toute première fois dans l’histoire du football. versez-lui chaîne mondialequi sortira cet hiver au Qatar, FIFA sera aussi une nouvelle fois faire confiance à une technologie innovante.

On le sait, la VAR ne règle pas tous les problèmes liés à l’arbitrage. Et malgré l’introduction de cette technologie dans presque tous les matchs de football officiels, il est toujours d’évaluer avec certitude Si un joueur est en position de hors-jeu ou non. C’est une histoire de centimètres et même parfois de millimètres, et la vidéo ne peut pas intervenir sur ces faits de jeu. le nouveau globe connecté qui sera utilisé de novembre à décembre dans les vents du Qatar afin de résoudre le problème.

A lire aussi : Canal plus sera le diffuseur officiel de la Ligue des champions jusqu’en 2027, vers une augmentation des prix ?

La FIFA utilisera un ballon connecté à un prochain Mondial

Le but du ballon connecté est corriger une bonne fois pour toutes les erreurs d’arbitrage se trouve aux postes de hors-jeu des joueurs. Le ballon Adidas Al Rilhaofficiel pour la Coupe du Monde, sera expédié alors avec lui un capteur unitaire pour la mesure inertielle qui va envoyer des données à la salle de visionnage, avec précisément plus de 500 données par seconde. Ceci afin de détecter avec la plus grande certitude possible le moment ou le joueur touche le ballon.

ballon connecte coupe du monde 2022

De l’autre côté, 12 chambres seront aussi disposées sous le toit des stades, versez l’analyseur sur tous les déplacements des joueurs et du ballon. Les caméras leur permettent également de contrôler 50 fois par seconde seulement 29 points de données sur les joueurs. Ces deux technologies reliées entre elles agissentont en symbiose, et elles leur permettent de détecter les hors-jeux avec une précision diabolique. De plus, si un joueur est en position hors-jeu, les arbitres vidéo reconnaissent instantanément une alerte. Celle-ci est alors transmise dans la foulée à l’arbitre de terrain, que n’a plus qu’à signaler le hors-jeu. Un procédé ultra-fiable qui prend quelques secondes à peine.

Pierluigi Colina, le célèbre arbitre italien, salue ainsi cette avancée : « Le processus de vérification d’un hors-jeu prend trop de temps, surtout lorsque cela joue à quelques centimètres. C’est la technologie semi-automatisée de détection des hors-jeu qui s’avère cruciale pour permettre des décisions plus rapides et plus précises ».

Source : FIFA

Add Comment