la mise au point du clan Djiku

Bien qu’un transfert d’Alexander Djiku à Hoffenheim ait été pratiquement bouclé, le dossier n’est finalement pas bouclé. Certains médias ont avancé une raison majeure : l’agent licencié FFF du joueur, qui est également son frère, aurait réclamé une mission à la hausse, jouait une troupe importante pour le club allemand. Après une contre-proposition faite par Chaque Côté – avec une demande qui serait assez largement inférieure aux montants avancés jeudi pour la presse – l’entourage de l’international ghanéen affirme avoir reçu un ultimatum pour accepter la dernière offre concernant la mission d’agent de la direction sportive qui est de 7%, moins de 10% possible.

La suite après cette publicité

Les négociations ont pris du temps, et la direction sportive a fin par se braquer pour laisser définitivement les négociations à des intermédiaires missionnés. La situation est alors tendue. Et alors qu’un accord verbal avait été trouvé jeudi matin, Alexander Djiku est resté dans l’attente de la réception de la proposition écrite. Celle-ci n’est pas arrivée, malgré plusieurs relances et un nouveau voyage sur place. « À propos de s’est senti mis sous pression », nous advance-t-on dans le clan du defender de 27 ans, qu’a découvert, sur le trajet du retour dépendant Hoffenheim à Strasbourg, des fuetes dans la presse avec des arguments qu’ils jugent mensongers, concernant la gourmandise supposée autour de commission d’agent. Depuis, la piste Hoffenheim s’est refermée. Alors qu’il seul en attendant la préparation, Alexander Djiku s’apprête à retrouver le groupe Alsacien, sans écarter un départ d’ici la fin du mercato. Ils sont entourés pour s’assurer pour ailleurs qu’ils ne connaissent pas de tensions avec le président du RCSA, qui aurait parfaitement racheté le statut.

Add Comment