des tentes ultra-modernes proposées par le Qatar pour loger les supporters

Pour un peu plus de 400 euros la nuit, les supporters qui ne cèdent pas la place à l’adjoint de la Coupe du monde au Qatar (21 novembre-18 décembre) ne dormiront pas sous les tentes. Un camping bien différent de celui que l’on peut connaître en France.

Faire du camping au Qatar, autant que possible. Après quelques jours, sur le site de réservation des chambres d’hôtels pour le Mondial 2022, le village d’Al-Khor apparaît. Situé à 40 minutes au nord de Doha, jusqu’au moment où il est utilisé pour la Coupe du Monde où, pour un minimum de 400 euros la nuit, les suiveurs ne dormiront pas dans les tentes.

On est très loin du camping que l’on peut connaître en France. Vous aurez le Wi-Fi et toutes les commodités qui peuvent être réaménagées dans un hôtel normal. “Ce camping arabe reflète et englobe à la fois les traditions du Qatar”, peut-on lire sur le site. C’est un village de supporters qui pourra accueillir plusieurs milliers de supporters pendant le Mondial 2022.

Des têtes pour loger les supporters au Qatar
Des tentes pour plus d’adeptes au Qatar © Qatar 2022 SC
Des têtes pour loger les supporters au Qatar
Des tentes pour plus d’adeptes au Qatar © Qatar 2022 SC

Alors que le nombre d’hébergements et leurs tarifs dans le petit émirat du Golfe inquiètent les supporters, Omar Al-Jaber, responsable de l’hébergement au sein du Comité suprême d’organisation, Merci d’indiquer le 15 juin que “plus de 100 000 chambres” sont disponibles.

Une grande partie des chambres d’hôtel du pays ont été pré-réservées par les organisateurs pour les équipes, les arbitres, les officiels et les médias, et la Fifa libère des cellules qui ne sont pas utilisées, selon le savoir d’Omar Al-Jaber. “Entre juillet et septembre, il y a aussi beaucoup d’hôtels disponibles sur la plateforme”, at-il promis, également après l’achèvement des hôtels en construction en octobre.

Les journées avec les charges en plus seront les 25, 26 et 27 novembre, alors que la phase de groupe est terminée, avant la personne en charge de la gestion. “C’est un pic mais ça ne veut pas dire que nous n’avons pas de chambres ces jours-là”, at-il ajouté. Plus de 160 allers-retours en avion sur la journée seront également organisés depuis les pays voisins du Golfe (Koweït, Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis et Oman), pour leur permettre d’accueillir des supporters.

F.Ga avec Nicolas Pelletier

Add Comment