Mondial-2022 : tour d’horizon des stades accueillant la compétition

Huit stades accueilleront la Coupe du monde de football qui se tiendra du 21 novembre au 18 décembre 2022 au Qatar. Une seule enceinte existe avant l’appellation du pays comme hôte du Mondial.

– Les huit stades retenus –

– Lusail, Lusail Stadium (80 000 places) : situé dans une ville spécialement créée pour l’événement, ce stade accueille la finale de la compétition. Achevé, il sera officiellement inauguré dans le courant de l’année.

Doha, Khalifa International Stadium (40 000 places) : stade du pays de séoul ​​construit (en 1976) bien avant l’affectation au pays du Mondial, il a été rénové en 2017 et ses nouvelles arches la rendent beaucoup plus moderne. Voici les noms des compétitions des Jeux Asiatiques, cinq matches du Mondial des clubs 2019, dont la finale, et la Coupe d’Asie de l’AFC.

Les stades de la Coupe du monde de football / AFP/Files

– Al-Khor, stade Al-Bayt (60 000 places) : construit à une cinquantaine de kilomètres au nord de Doha, avec un stade d’accès difficile pour les supporters (seulement pour les bus ou les taxis) pour y construire à sa guise une tente bédouine. Le pays hôte et la compétition face à l’Équateur débutent le lundi 21 novembre (16h00 GMT).

– Al-Wakrah, stade Al-Janoub (40 000 places) : les formes de ce stade s’inspirent des batteurs de longue date présents sur les côtes de la péninsule arabique. L’enceinte a été inaugurée par la victoire d’Al Duhail en finale de la Coupe de l’Emir en 2019.

– Doha, stade de la Cité de l’Education (40 000 places) : très facile d’accès, sa silhouette rend la forme d’un diamant. L’enceinte verra sa capacité divisée par deux après le tournoi comme de nombreux stades.

Mondial-2022 : tour d'horizon des huit stades accueillant la compétition

Calendrier des matchs de la Coupe du monde 2022 au Qatar / AFP

– Al Rayyan, Stade Ahmad Bin Ali (40 000 places) : une ligne de métro spécialement créée pour desservir Doha dans ce stade situé dans les villes du pays, et non dans le désert.

– Doha, stade Al-Thumama (40 000 places) : ils sont conçus s’inspirent de la « taqiyah », couvre-chef traditionnel des hommes dans la région. Le coup d’envoi de la compétition sera ainsi revêtu d’une affiche Sénégal – Pays-Bas le lundi 21 novembre (10h00 GMT). A l’issue de la compétition le stade est passé de 40 000 à 20 000 places et devrait accueillir une clinique du sport et un hôtel.

– Doha, stade 974 (40 000 places) : cette enceinte a été réalisée à partir de conteneurs réutilisés et d’autres matériaux. Il sera totalement démonté après la visite.

Add Comment