Janice Cayman, rejoint la Belgique en finale de Ligue des Champions : “On peut toujours faire mal sur Phases Arrêtées”

“Choisir entre le Soulier d’or ou la Ligue des Champions ? Est-ce une question difficile plus désolée pour le Soulier d’or, je prends quand me la Coupe d’Europe” : euh Janice Caïman dans le texte, de Janice Cayman pur jus. La Red Flame la plus capée (33 ans, 126 sélections) préfère les titres collectifs aux trophées individuels, elle qui peut s’offrir une deuxième Ligue des champions féminine avec son club de Lyon ce samedi à Turin. En 2020, la partie du groupe lyonnais victorieux de la prestigieuse compétition mais était restée sur le banc lors du sacre face au… Barça femeni, l’adversaire que les Fenottes (le surnom des Lyonnaises) se sont retrouvés pour cette finale 2022.

Les joueuses et les staffs des deux clubs sont d’accord sur une choose : cette finale sera un duel haut vol, “parmi les deux meilleures équipes européennes et mondiales” pour la défense espagnol Irène Paredes, “deux grands noms, que font deux grands parcours” pour le capitaine lyonnais wendie renardune affiche que ne pourrait pas être plus belle pour les fans “Qui va donner”selon le jeune coach de barcelone Jonathan Giraldez. “Je suis curieux de voir le résultat”avoue Janice Cayman. “Barcelone est sur une bonne incorporée mais nous aussi et sur l’Histoire avec nous, j’espère que ça se confirmera pour nous”.

Add Comment