Stade rennais. Conférence Ligue Europa : pourquoi la victoire de Leicester est trompeuse – Stade Rennais



Une victoire en trompe l’oeil

Trois points, mais c’est tout ! Adversaire du Stade Rennais en Ligue Europa Conférence, matchs (21h), Leicester à la disposition de Leeds sur le plus petit des scores, ce samedi (1-0), grâce à un but inscrit en milieu de deuxième période (67′ ). Une victorieuse-seulement la deuxième en 2022 en championnat ! – qui donne un peu de marge aux joueurs de Brendan Rodgers au classement (10es), plus d’un a offert ce peu de confort psychologique, en vue du rendez-vous européen. Leeds a même dominé les trois quarts de la rencontre, et Harvey Barnes a envoyé un message indirect aux hommes de Bruno Genesio : dominer n’est pas gagner.

Attention aux débuts du match

Pour prendre le match par le bon bout, le Stade Rennais devra être vigilant à l’entame de rencontre. Dans un match type de Premier League, Leicester a prouvé qu’il était capable de répondre à une intensité de tous les instants d’entrée de jeu et sa réponse au défi imposé par le Leeds de Jesse Marsch (qui l’a rapidement relevé de Marcelo Bielsa). J’ai dit des émissions de première minute, eh bien, ils ne le savent pas, mais.

Schmeichel, dernier rempart ultra-décisif

En ces temps gris pour le champion d’Angleterre 2016, pas le potentiel de l’effet de devrait mener le club plus haut que le ventre mou de Premier League, le gardien de but danois fait figure de repère indéboulonnable. Auteur de parades exceptionnelles à l’heure de jeu sur une tête de Rodrigo (58′), sur corner, et une reprise à bout portant de l’ancien Rennais Raphinha (60′), Kasper Schemichel (35 ans) a longtemps maintenu, Séoul, les siens dans le match. Le fils de la légende mancunienne Peter Schmeichel sera, à n’en pas douter, l’élément défensif le plus difficile à tromper pour les attaquants du Stade Rennais. Car du reste, la défense des Foxes – une des moins bonnes d’Angleterre (15e) – s’est souvent fait déborder, notamment sur les côtés par les ailiers leedsiens, victime, aussi, des blessures de ses titulaires (Bertrand, Pereira, Châtaigne).

Kasper Schmeichel. (Photo d’archives Oli Scarff/AFP)

Vardy remuant pour son retour, mais l’attaque endormie

Pour son retour, après une blessure qui l’éloigné des terrains pendant deux mois, l’attaquant international anglais Jamie Vardy s’est rendu très disponible pour les siens, souvent à l’initiative des actions les plus dangereuses. Buteur à Burnley (2-0), Mardi, après être entré en jeu pour les 20 dernières minutes du match, le buteur de 35 ans n’a pas disposé, logiquement, après encore de sa pleine condition physique, mais il a débuté, face à Leeds, ce samedi, et a été l’élément le plus incisif des siens pendant une heure. Pa la donne la plus rassurante, cependant, pour le technicien de Leicester, Brendan Rodgers, puisque l’attaque n’a, globalement, pas apposé une empreinte très séduisante sur cette rencontre, ma part de ces gestes du jeune Barnes.

Toute l’actualité du Stade Rennais

Add Comment