“ce match de Madrid nous a tués”, accorde Verratti

Marco Verratti, milieu de terrain du PSG, pour reconnaître que l’élimination face au Real Madrid dans les dernières minutes de la Ligue des champions avait sonné le groupe au cours d’une saison amère qu’il a longuement analysée, dimanche après le match nul face à Troyes (2-2).

Marco Verratti (29 ans) n’a jamais apprécié la performance du PSG, lors de la journée de Troyes (2-2) en Ligue 1. Arrivé en 2012 au club, le militaire italien s’était lancé dans une longue analyse du comportement de l’équipe plus aussi de la saison qui a été réussie dans un bon moment et sans véritable plaisir. Il a également reconnu que l’élimination face au Real Madrid dans les dernières minutes de la Ligue des champions plongeait profondément dans le groupe.

“On pourrait faire beaucoup mieux avec l’équipe qu’on a”

“Je suis déjà un peu frustré, j’ai fait confiance à mon micro d’Amazon Prime Video. Je pensais que ce sont les matchs dont je suis sûr que je suis content et je suis content, c’est super et je suis bon avec mon Nous sommes dans l’un des moments les plus tranquilles de la saison parce qu’on n’a pas de pression. Nous avons n’avons juste qu’à prendre du plaisir. Quand tu es libre dans ta tête, tu peux prendre encore plus du plaisir. Je suis un peu frustré pour ça. À l’arrivée en fin de saison et sur sort toujours des matchs en étant énervés.

“Je pensais que la sincérité, on pourrait faire beaucoup mieux avec l’équipe qu’on a, porsuit l’Italien. Dans les moments difficiles, on pourrait être mieux. When on is well in team, onvenir à prendre encore plus de plaisir sur ces matches-là. C’était une saison dure. Même si on est champion, en début de saison, c’était dur, on a gagné pas mal de match à la fin. Ça veut dire qu’on a grand charactère parce qu ‘on est encore là à deux minutes de la fin pour marquer un but. Mais je pensais qu’on pouvait être meilleur comme équipe. C’est vrai qu’on a beaucoup changé l’équipe avec plusieurs recrues. Ce n’ est pas une excuse, mais c’est la vérité. C’est difficile de créer un grand groupe quand on change beaucoup. Il faut garder les bonnes chooses de cette saison et mettre une pierre en plus pour être le plus haut possible. On pouvait faire mieux “.

Il embraie sur le traumatisme de l’élimination face au Real en mars dernier. Vainqueur 1-0 à l’aller, le PSG a goûté onze minutes au retour et s’incline 3-1 à Bernabeu après un trois-points de Karim Benzema. “On s’est battu contre Madrid en faisant 150 minutes très bien, a rappelé Verratti. On a gagné le championnat, c’est bien et je pensais qu’il ne manque pas grand-chose. Il faut que tout le monde donne encore plus pour dire à la fin : ‘OK, on ​​n’a pas de blesss, on a tout donné, ils sont plus forts’.

“On avait un rêve en Ligue des Champions”

“Au vu des situations les plus difficiles que cette année même si c’était dur, il s’est avéré. On s’est peu entraîné ensemble, j’ai l’impression que les six premiers mois sont passés sans qu’on ne réussisse à faire trois entraînements ensemble. Entre les voyages en sélection, ou les joueurs que revenaient trop tard pour jouer, les six premiers mois étaient très difficiles. Après, j’ai trouvé qu’on avait quelque mieux choisi. Peu démontré dans la période du Real Madrid. Contra le Real, on était bien. Je pensais que ce match nous a tués, comme les supporters. En fin de compte, on gagne le championnat, on est content, ce n’est jamais facile. On avait un rêve en Champions League , surtout d’aller plus loin. Il peut y avoir de petits détails en quarts de finale, demi-finale et tu peux te retrouver en finale en ayant bien joué deux matches. Madrid nous mis un bon coup .”

Add Comment