A Ronaldo toujours plus légendaire retrouvé «sa» Ligue des champions

A la recherche d’un mais après plusieurs semaines, les Portugais ont rappelé qui était le patron samedi face à Tottenham. Idéal avant le choc européen contre l’Atlético.

Un triple mandat pour devenir le meilleur buteur de l’histoire du football. Samedi contre Tottenham, Cristiano Ronaldo a fait ce qu’il pouvait faire avec les Red Devils. J’ai critiqué puis adulé dans l’espace d’une semaine, le quintuple Ballon d’Or s’est réveillé au meilleur moment, avant d’affronter l’Atlético de Madrid en 8e de finale retour de Ligue des champions ce mardi.

CR7 l’immortel

Il est décédé après le 30 décembre et mais contre Burnley, Cristiano Ronaldo a fait ses débuts en 2022. Revenu l’été dernier dans le club que la fait exploser aux yeux de l’Europe, le Portugais à bord connu des débuts tonitruants pour son retour à Old Trafford. Auteur d’un double dès son premier match face à Newcastle, puis buteur face aux Young Boys in Ligue des champions et face à West Ham en Premier League, l’idole des Mancuniens soignait son retour dans le «Théâtre des rêves». Mais depuis, la scène s’est quelque peu obscurcie, et CR7 a connu des dernières semaines mouvementées. Intenable en Ligue des champions avec 6 buts inscrits au nombre de matches disputés, après que les Reds Devils se sont qualifiés à Séoul pour le 8e de finale de leur compétition préférée.

VOIR ÉGALEMENT – Le top 7 des buts de Ronaldo avec la Juventus (2018-2021)

C’est en Premier League que les choisit pour commencer à remplir l’ancienne Madrileña. Avec 12 buts et 3 passes décisives en 24 matchs disputés dans le championnat anglais, le joueur de 37 ans y réalise pourtant une nouvelle saison de haute couture malgré son âge avancé. Oui mais voilà, autrefois Séoul mais inscrit en 10 matchs après le 3 février, Ronaldo a incarné dernièrement la mauvaise passe d’un club aux ambitions élevées mais aux résultats décevants. Manchester United, qui a déclaré que 4 des 10 derniers matchs joués pour 5 nulles et une défaite, a beaucoup déçu ces derniers temps avant de l’importer samedi face à Tottenham. Comme un symbole, c’est Ronaldo, qui est ma mère, qui m’a donné un avantage XXL pour descendre en rappel la planète du pied qui n’est jamais morte auparavant.

Une frappe pleine lucarne des 25 mètres, un véritable mais d’attaquant idéalement place à la réception d’un centre et une tête pleine de rage sur corner : Cristiano Ronaldo a signé un triple rétentant pour permettre aux siens de s’imposer 3-2 face aux Spurs. Résultat : plus d’accueil mitigé pour le meilleur buteur de l’histoire du foot qu’un inscrit son 807e mais en carrière, mais un stade debout qui l’acclame de nouveau comme un roi. Ovationné par son public lors de sa sortie, le Mancunien a rassuré tout son monde avant d’affronter l’Atlético Madrid ce soir, pour le 8e de finale retour de la Ligue des Champions (1-1 à l’aller).

Concours fétichiste La légende vivante retrouvée «sa»

Le meilleur buteur des sélections nationales (115 buts), continue de banaliser l’exceptionnel, et de faire passer l’âge d’un footballeur pour un concept flou. Aux 806e et 807e inscriptions, mais après des débuts de carrière avec le Sporting Portugal, Cristiano Ronaldo est aussi le meilleur buteur de l’histoire du football. Après la FIFA, il devait encore prendre un record qu’il avait après 65 ans et s’arrêter pour le Check Joseph Bican. Celui qui le détient enregistre le nom de buts inscrit en Ligue des champions (140 pions) à une nouvelle fois porté Manchester United. À force de banaliser l’exception et donc ses performances, on en oublierait presque qu’es bien un joueur de 37 ans, aussi talentueux soit-il, que porne une très fragile équipe des Red Devils. Avec 18 buts inscrits cette saison, et non 12 en Premier League et 6 en C1, en 32 matchs après son retour en Angleterre, Ronaldo est entré en force à Manchester United à la place et à la place de Bruno Fernandes, Paul Pogba ou Jadon Sancho encore pas d’actions. sont insuffisants.

Visage souvent brillant à l’Atlético

Il s’agit de l’entraîneur Ralf Rangnick qui ne s’y trompait pas en conférence de presse d’avant-match, s’attendant à ce que Cristiano Ronaldo puisse de nouveau réaliser un exploit mardi soir : «Je suis allé au niveau où j’étais joueur professionnel et je suis allé au niveau où j’étais capable de jouer. C’est important pour nous. En réalisant des performances comme celle-là, il prouve qu’il est un joueur très important dans notre équipe, qu’il peut faire la différence. Ce serait bien pour nous s’il faisait la même chose demain (mardi) que contre Tottenham». In retrovant une competition dans laquelle il détient, outre le record du plus gran nombre de buts marqués (140), celui du plus gran nombre de buts inscrit en phase à élimination directe (67) et celui du plus gran nombre de victoires en finale ( 5), pour ne citer qu’eux, Cristiano Ronaldo dit y avoir assisté.

Le week-end du champion d’Europe 2016 a d’ailleurs fortement contrasté avec les rivaux de Lionel Messi, qui ont réussi à se rendre au Parc des Princes et qui ont laissé au revoir à un nouveau sacre européen. Ronaldo, lui, a de nouveau l’occasion d’envoyer un message pour le monde du foot face à l’Atlético Madrid, l’une de ses proies favorites (25 buts et 9 passes décisives en 36 matchs). Les hommes de Diego Simeone sont prévenus : CR7 reste capable d’enchaîner les performances stratosphériques.

Add Comment