Peter Crouch a désigné son meilleur onze de l’histoire de l’UEFA Champions League

L’ancien attaquant anglais Peter Crouch a choisi d’être le onzième meilleur de l’UEFA Champions League, composé d’un mélange de jeunes dépeints et actifs.

Il a choisi Manuel Neuer comme gardien de mais plutôt que Gianluigi Buffon. Expliquant sa décision, Crouch a déclaré à BT Sports (via Givemesport) :

« C’est une question difficile, j’ai changé plusieurs fois. Au départ, j’avais choisi Gianluigi Buffon, mais j’ai opté pour Neuer. Avec Neuer, vous avez absolument tout. Quelqu’un d’aussi imposant, d’aussi grand, d’aussi confiant, son positionnement… Je pensais que c’est le meilleur gardien. »

Pour ce qui est de la défense, Crouch a choisi deux Brésiliens, Cafu (arrière droit) et Roberto Carlos (arrière gauche).

« J’ai joué contre lui (Cafu), et je l’ai observé pendant longtemps. Son moteur… Il était en avance sur son temps. Il pourrait encore jouer aujourd’hui ».
Au sujet du choix de Carlos plutôt que de Marcelo, Crouch a déclaré :

Je ne peux pas choisir Marcelo, il m’a fait expulser au Bernabeu ! Roberto Carlos est l’homme que je préfère. Défensivement, il n’est pas aussi bon que Cafu. Offensif, absolument incroyable.

Les coups francs étaient une prime supplémentaire. Ceux qu’il a marquis étaient absolument incroyables.

Un grand talent. Quelque chose de différent de ce que nous voyons dans ce pays. C’est difficile de laisser Ashley Cole de côté, mais pour moi, c’est Carlos qui l’emporte».

Sergio Ramos et Paolo Maldini étaient les deux défenseurs centraux préférés de Crouch. Son choix explicatif, Crouch a déclaré :

« La raison derrière Ramos est qu’il est un gagnant né, il gagne à tout prix. Si vous êtes un manager ou un fan, il y a une personne que vous préféreriez être en défense centrale plutôt que Ramos. Le nom des Ligues des champions qu’il a gagnées, sont CV parle pour lui. Un excellent défenseur.”
Il a joué à propos de l’Italie et de la légende de l’AC Milan, Maldini :

« J’ai le privilège de partager la terre avec Maldini. Il pouvait jouer n’importe où : défenseur central, arrière gauche et être un joueur de classe. Il n’a jamais été pris hors de sa position, moi lorsqu’il jouait à 37/38 ans.

Le timing des tacles, la conférence du jeu, son aisance avec le ballon. Aussi, c’était un beau garçon !

Quand j’ai pensé à Maldini, il est devenu tout simplement l’équipe nationale italienne. Fantastique en défense, il se fait rarement battre et c’est un gagnant en série».

Publicité

Add Comment