Ligue Europa : Une équipe de Genk sans ressources a pris une leçon à West Ham (3-0)

Genk s’est incliné face à West Ham dans le cadre de la troisième journée d’Europa League (3-0). Séduisants en début de match, les hommes de van den Brom ont sombré. Un coup de tête avant le repos et un quart d’heure maudit au retour des vestiaires ont suffi à faire pincer les Limbourgeois.

Genk aligne son onzième gala pour ce déplacement dans la capitale anglaise. A la réception, les Limbourgeois peuvent s’étonner : David Moyes fait totalement tourner son effectif après les deux victoires lors des deux premières rencontres. C’est dans un London Stadium bruyant que les Hammers entament la fête, sans emballer le tempo.
Tout profit pour Genk qui a créé une première grosse frayeur à son adversaire. plonger en profondeur, Junya Itō être parfait Pablo Onuachu. Le Nigérian réalise un tarif monumental qui bénéficie de Théo Bongonda, qui pensait ouvrir la marque (8e). Mais c’était hors-jeu sur son appel en profondeur.

Genk confirmait ses excellents arrangements cinq minutes plus tard. Martin Vandevoordt Remarquablement Bongonda dans la profondeur. Il faut une bonne sortie d’Alphonse Areola pour prévenir une situation dangereuse.

Après cette double occasion, Genk et recule. Logiquement, les vagues infractions de l’équipe de Premier League commencent à différer, sans pour autant que Vandevoordt ne sorte de grands arrêts. Plus juste avant le repos, Dawson a profité du dernier corner pour placer une tête hors de portée de Vandevoordt. Genk concède une nouvelle mais sur phase arrêtée (45e, 1-0).

West Ham dispute le match dès le retour des vestiaires. Le spectre des phases est arrivé et l’arrêt de poursuivre Genk, car Diop est à la réception d’un coup d’Etat réussi (57e, 2-0). Les Limbourgeois sont complètement étourdis. Sur une partie de l’évitable balle de Bongonda, Jarrod Bowens place sous Vandevoordt, qui peut mieux faire (58e, 3-0).

Le match perd ensuite son rythme, comme si le résultat était acté pour les deux formations. Sans ressources, les hommes de van den Brom ne possédaient plus à être dangereux, j’ai abîmé les montagnes de Mike Trésor et Ike Ugbo. Le coup de sifflet final a rencontré fin à ce déplacement douloureux. Les Genkois comptent 3 points dans ce groupe, tout comme le Rapid Vienne et le Dinamo Zagreb. West Ham a attrapé le grand avec neuf unités.

Add Comment