Les Belges à l’étranger : Yannick Carrasco sort de la victoire à l’Atlético dans le derby face au Real

Carton Manchester City

Alors que Liverpool était absent (1-1) pour Tottenham samedi, Manchester City s’est imposé 5-0 face à Newcastle dimanche. Bien que les autres clubs aient trois matches à disputer, les Citizens font leurs débuts avec 86 points, soit trois de plus que les Reds. Les Magpies (43 points) sont 13e.

Les hommes de Pep Guardiola, qui n’ont pas connu une terrible déception européenne, restaient sur quatre succès de suite en Premier League. Le scénario prévisible était : dès la mise en jeu, les Mancuniens se rêvaient contre la surface des Magpies, qui laissait derrière lui une grosse frayeur sur un coup franc de De Bruyne (6e). Malgré tout, Newcastle résistait d’autant que Joao Cancelo n’était pas cadré à demi-volée sur un centre de De Bruyne (15e). Alors que le jeu des visites perdait du mordant, Raheem Sterling s’est inscrit une fois mais pour la saison (19e, 1-0).

Les Skyblues étaient lancés et Aymeric Laporte une double avance (38e, 2-0). A la reprise, City déjouait plus que le rythme, Rodri déviait un corner de De Bruyne (61e, 3-0). Ce sixième but de l’Espagnol également ceux de Phil Foden (90e, 4-0) et de Sterling (90e+3) pourraient compter au niveau de la différence mais dans la lutte pour la première place (68 contre 64 pour Liverpool ). Aux Pays-Bas, le PSV a failli perdre ses chances de rapporter le titre suite à son partage 2-2 face à Feyenoord. Alors qu’il avait pris un bon départ grâce à un doublé de Cody Gakpo (16e, 29e), le club d’Eindhoven a été puni par un doublé de Cyriel Dessers (86e, 90e+5, pen).

Le PSV à craquer

Après 32 journées, le PSV (2e) compte 75 points, soit quatre de plus que l’Ajax. Feyenoord est bien en tête de la troisième place donnant droit à un ticket en Ligue Europa avec 68 points et une belle marge d’avance sur Twente (62 points, 4e). Du côté du PSV, Maxime Delanghe, le gardien réservé, était sur le banc alors que Yorbe Vertessen, blessé à l’aine, ne figurait pas dans la sélection. En Allemagne, la première attaque du Bayern Munich a été lancée en grande occasion par Serge Gnabry (3e), mais Stuttgart a dépassé le score de Tiago Tomas (8e, 0-1) Les Munichois ont pris un net avantage dans le jeu et ont Heritage de multiples fois d’égaliser notamment sur une volée à bout portant de Thomas Müller sur la transversale (12e). Les champions sont des couples qui ont renversé la situation grâce à un but contre son camp de Konstantinos Mavropanos (35e, 1-1) et une frappe du gauche de Müller (44e, 2-1). Après un tir au sud du poteau de Müller (51e), le VFB a été égalisé par Sasa Kaladjdzic, qui a sauvé d’autant plus que Tanguy Nianzou a frappé un centre de Borna Sosa (52e, 2-2). Le résultat ne change rien pour le Bayern, qui a fini par dire la suite à l’exclusion de Kingsley Coman (90e) : il est reparti champion (76 points). En revanche, il a été autorisé à Stuttgart (30 points, 16e) et devrait céder sa place de barragiste au Hertha Berlin (33 points, 15e).

Arsenal proche du top 4

Dans leur imposant 2-1 face à Leeds pour la 35e journée, Arsenal est sur le point de revenir dans le top 4 de Premier League n’il a pas été éjecté puis 2016. Les Gunners (66 points, 4e) sont revenus sur un point de Chelsea (3e), plus ils devront faire mieux que Tottenham (5e, 62 points) ou ils rendront le 12 mai prochain. Albert Sambi Lokonga suit la victoire de son équipe après la banque. Pour Leeds (34 points, 18e), la menace de relégation est claire.

Un doublé d’Eddie Nketiah (5e, 10e) et mes Gunners à l’aise et l’exclusion pour un tacle les deux pieds avant sur Martinelli du défenseur de Leeds Luke Ayling (27e) leur a facilité la tâche. Malgré leur domination totale en première, les Londoniens ne sont pas parvenus à mettre les Peacocks dans les cordes.

Au contraire, Diego Llorente réduit l’écart sur une remise au deuxième poteau de Firpo (66e, 2-1). Loin d’être maîtres de leur sujet, les Gunners ont quand même rapporté la rencontre. Eliminé en Conference League, Leicester, avec Timothy Castagne et Youri Tielemans, une défaite continue 1-2 contre Everton.

Vitali Mykolenko (6e, 0-1) et Mason Holgate (30e, 1-2) n’ont pas inscrit les buts des Toffees qui sont remontés à la 16e place (35 points). Les Foxes, élus provisoirement par Patson Daka (11e, 1-1), sont mes classés (42 pts, 14e) plus qu’une personne en attente et trois peu à craindre.

Théâtre sorti à la demi-heure

En Italie, Arthur Theate est sorti après un peu plus de 30 minutes de jeu lors de la défaite 4-3 de Bologne au stade Pier Luigi Penzo de Venise dans le cadre de la 36e journée. Le Diable rouge ne semblait pas blessé au moment de sa sortie et il semble qu’il s’agisse plus d’un changement tactique. Le match a été spectaculaire et plein de rebondissements. Via un lob de Thomas Henry (d4, 1-0) et de Sofian Kiyne sur un double penalty (d19, 2-0), l’équipe de Lagune a créé un doublé.

Pour la suite, Riccardo Orsolini a remplacé Theate (45e+1, 2-1), Marko Arnautovic (55e, 2-2) et Jerdy Schouten (68e, 2-3) ont signé le retour des Bolognais. Mattia Aramu (78e, 3-3) et Dennis Johnsen (90e+3, 4-3) ont donné la permission aux Vénitiens (25 points, 20e) d’éviter de soulever une onzième défaite d’affilée et de ne pas être mathématiquement condamnés depuis La Salernitana (17e) ne compte pas quatre points de plus à deux en fin de saison.

Faes et Foket s’inclinent

En France, Reims est enclin à domicilier 1-2 face à Lens. Chez les Champenois Wout Faes et Thomas Foket ont joué tout le match alors que Maxime Busi est monté à mi-temps (46e) . Si Arber Zeneli (28e, 1-0) vous a amené à vos commandes, Florian Sotoca (56e, 1-1) et Seko Fofana n’ont pas emporté les Nordistes (58 points, 7e), qui étaient tous sur Course pour un ticket. Reims (43 points, 12e) est en roue libre à deux journées de la fin.

Carrasco approche l’Atlético de la Ligue des champions

Le derby madrilène a été reporté 1-0 par l’Atlético dimanche soir. Yannick Carrasco est entré dans le seul but du match, sur penalty à la 40e minute, le deuxième match de la 35e journée de Liga. Le Diable Rouga pas trompé Thibaut Courtois qui a profité à l’occasion d’une journée de repos dans le stade de son ancienne équipe. Il s’agit du gardien ukrainien Andriy Lunin qui était aligné avec Carlo Ancelotti. Courtois ne fut ps le seul titulaire du Real au repos : Benzema Vinicius, Modric et Mendy étaient sur le banc. Les trois derniers sont montés au jeu en cours de rencontre. A la 77e minute, Carrasco fut tout près de marquer un deuxième but. Ils sont tir a touche le poteau. Il a été remplacé dans les dernières secondes de la rencontre (90e+4).

Cette 4e défaite de la saison du Real Madrid en championnat n’a pas de conséquence pour les champions asurés après une semaine de leur 35e titre. Ils sont désormais devenus ver le 28 mai et la finale de la Ligue des champions contre Liverpool au Stade de France à Paris.

À trois jours de la finale du championnat, l’Atlético occupe la quatrième place avec 64 points, à un point de Séville, 3e. Le Betis, battu samedi par Barcelone, soustrait cinquante de plus compte disormais six points de moins que l’Atlético bien parti pour figurer dans le top 4 qualificatif pour la Ligue des Champions.

En Italie, l’AC Milan n’a pas laissé échapper de point lors de son déplacement à Vérone et s’est imposé 1-3 dilmanche soir, grâce à un doublé de Sandro Tonali (45e+3, 49e) et un but d’Alessandro Florenzi (86e). Davide Faraoni avait ouvert le score pour l’équipe locale à la 38e minute. Starter, Alexis Saelemaekers et a été remplacé à la 62e minute.

L’AC Milan a rabroué la tête du classement avec 80 points contre 78 aux voisins de l’Inter vainqueur vendredi d’Empoli (4-2). Il reste encore deux journées de championnat en Italie.

Add Comment