le Pérou décroche la plaza de barragiste pour la zone Amérique du sud

Le Chili et la Colombie se définissent hors parcours pour la Coupe du monde au Qatar dans la zone Amérique du Sud, dominée par le Brésil.

Le Pérou s’est offert le droit de revenir au Qatar mardi à la 5e place de l’unique poule des éliminatoires d’Amérique du sud qui s’est offert un barrage face à une équipe repêchée de la zone Asie. Les quatre places directement qualificatives avant cette ultime journée étaient déjà désignées au Brésil et à l’Argentine, depuis novembre, à l’Uruguay et à l’Equateur, depuis vendredi.

Le Rojiblanca avait été destiné en main et devait gagner à domicile contre le Paraguay qui n’avait plus rien à espérer. Mission accomplie 2 à 0. Dès la 4e minute l’attaquant italo-péruvien Gianluca Lapadula, lancé au plus profond des profondeurs, monte son chemin à suivre pour disputer, en juin au Qatar, le barrage contre le vainqueur d’Australie-Emirats arabes unis Yoshima Yotun (42e), après une reprise du gauche à l’horizontale, s’assurant finalement la 5e place (24 pts), celui-là même qui avait été autorisé au Pérou à accéder à la Coupe du monde 2018 en Russie après une victoire aux barrages face à la Nouvelle-Zélande.

La déception colombienne

En embuscade à un point avant le coup d’envoi, la Colombie a attendu en vain le faux-pas péruvien. Sa victoire au Venezuela (1-0, mais par James Rodriguez) reste sans effet. Le Chili d’Arturo Vidal, à deux points, est mathématiquement en progrès mais s’incline à domicile contre l’Uruguay (2-0, mais Suarez et Valverde) qui a terminé à trois (28 pts). La Colombie termine 6e (23 pts), trois grosses déceptions pour les caféiculteurs qui ont fait sensation en 2014 (1/4 de finale) et en 2018 (1/8e de finale).

Outre l’Uruguay, le Pérou s’attend à rejoindre l’Equateur (4e, 26 pts) qui a concédé le nul à domicile (1-1) face à l’Argentine de Lionel Messi (2e, 39 pts) toujours invaincu dans ces éliminatoires (11V, 6N).

Et bien évidemment le Brésil, que n’a pas mais qu’une Coupe du monde après la 1ere édition en 1930 et a survolé ces Qualifications. La Seleçao, sans Neymar ni Vinicius Jr, suspendu, un bis fait le show en Bolivie (4-0, mais de Paquetá, Guimaraes et un doublé de Richarlison). Elle établit un nouveau record après la mise en place de la poule unique avec 10 équipes en place depuis France-1998, avec 45 points (14V, 3N). Le Brésil a passé l’Argentine de 2002 (43 pts) contre lequel il lui restait un match à disputer à une date non encore arrêtée, la rencontre de la 6e journée avait été interrompue en septembre dernier pour violation des protocoles anti-Covid.

Add Comment