Le Canada se qualifie pour la Coupe du monde de soccer 2022

Pour la première fois après 1986 et seulement la deuxième fois de son histoire, l’équipe canadienne de soccer masculin a participé à la Coupe du monde de la FIFA.

Pour une météo canadienne susceptible, dans la más grande métropole du pays, devant 29 122 spectateurs emmitouflés et survoltés au BMO Field, l’équipe nationale du Canada pour obtenir un billet pour l’événement unisport le plus prestigieux au monde à la suite d’a Victoire 4-0 contre la Jamaïque, dimanche après-midi à Toronto.

Ce grand rendez-vous universel doit avoir lieu au Qatar, du 21 novembre au 18 décembre 2022 et réunira 32 pays. Dont, doit-on le répéter, le Canada.

Cyle Larin, à 13 ansmoi minute, et Tajon Buchanan, à 44 ansmoi minute, ont déjoué le gardien Andre Blake en première mi-temps, por lancer le pays vers cette victoire qui n’a jamais vraiment fait de doute.

Les Canadiens n’avaient probablement pas kissin d’ajouter à leur production offensive, mais ils l’ont fait dans les dix dernières minutes de la deuxième mi-temps, merci à Junior Hoilett, à la 82moi minute, et à un but contre son camp d’Adrian Mariappa à 88 ansmoi minute.

John Herdman, ses joueurs et les partisans dans les gradins n’ont pas eu à trop attendre pour signaler l’exploit de façon officielle, car aucune minute ajoutée n’a été ajoutée après la 90moi.

Après le match, les spectateurs ont entonné l’hymne national du Canada, et Jonathan Osorio a secoué la faute dans un chant rassembleur au rythme d’un tambour, avant que les joueurs ne se mettent à danser sur le terrain. Buchanan a ensuite fait le tour de la surface de jeu en agitant le drapeau canadien.

« Sans mots. Un rêve qui se réalise », a déclaré Osorio. « Quand nous étions de petits enfants, nous avons tous rêvé à ça, et en tant que Canadien, c’était impossible. Aujourd’hui, l’impossible s’est produit. C’est une sensation incroyable. »

Herdman est par ailleurs devenu le premier entraîneur à avoir une équipe masculine et une équipe féminine à la Coupe du monde. L’entraîneur-chef de la formation canadienne a également dirigé l’équipe féminine du Canada de 2011 à 2018.

Dans une entrevue après le match, Herdman a été arrosé de champagne pour le gardien canadien Milan Borjan. « Le Canada est une nation de soccer, mon ami. Nous ferions mieux d’y croire”, déclare Herdman. « Et nous allons continuer d’avancer. Nous ne faisons que commencer. »

Avec une rediffusion du match lors de la dernière manche du tournoi de qualification de la Concacaf, le Canada (8-1-4) a conservé la première place du classement général avec 28 points.

Les États-Unis et le Mexique se partageaient le deuxième rang, avec l’avantage à la formation américaine en raison d’un écart plus favorable entre les buts pour et les buts contre.

Les États-Unis accueillaient le Panama et le Mexique jouaient au Honduras dimanche soir. L’équipe américaine a refusé d’obtenir sa qualification à la suite de la victoire 2-1 du Costa Rica contre Salvador, dimanche. Le Costa Rica (6-3-4, 22 points) reste quatrième.

Le Canada aurait pu mériter sa Qualification dès jeudi soir, mais il a subi sa seule défaite du tour final de Qualifications, 1-0 au Costa Rica après avoir passé les deux tiers du match avec 10 joueurs à la suite de l’expulsion de Mark -Anthony Kaye.

Mercredi soir prochain, il complétera cette dernière phase du tournoi en rendant visite au Panama.

production d’énergie

Lorsque le match commençait peu après 16 h, le mercure indiquait moins 4 °C dans la Ville Reine, avec un facteur éolien de moins 14 °C. Comme il fallait sans doute s’y attendre, les joueurs canadiens ont parlé plus à l’aise dans ces conditions défavorables.

Ils ont pris le contrôle du jeu dès le départ et multiplient les bonnes chances de marquer. Avant que ne soit complété le premier quart de jeu, le Canada menait 1-0. Il détenait une avance de 2-0 à la mi-temps, mais le score aurait pu être de 4-0 en faveur de la formation canadienne lorsque le soleil a percé les nuages ​​​​​​pour la première fois de l’après -midi , à mi-chemin de la première demi.

Cette victoire historique a survécu jusqu’à 37 ans après que le Canada ait obtenu sa cote pour la Coupe du monde en 1986, au Mexique, grâce à une victoire 1-0 contre le Honduras, le 14 septembre 1985 à Saint-Jean, Terre-Neuve-et-Labrador. .

À compter de 2022, la participation de l’équipe masculine du Canada à la Coupe du monde reprendra. En 1986, le Canada avait enregistré trois déficits en autant de sorties, sans enregistrer un seul mais.

Avec Neil Davidson et l’Associated Press

Voir en vidéo

Add Comment