Upamecano en plein doute avant Bayern-Salzburg

Remplaçant d’un match aller contre Salzbourg, le defender international français peine à rassurer ses partenaires de la défense du Bayern.

Dayot Upamecano en plein doute. Le défenseur tricolore, grand supporter du Bayern Munich et de déjà international, traverse une période de doute et accumule les bourdes parfois lourdes de conséquences : le défenseur n’aura pourtant pas le droit à l’erreur mardi (21h00) en Ligue des champions face à Salzbourg, ancien fils du club. À l’aller en Autriche, lorsque le Bayern a arraché in extremis un nul 1-1 (Coman, 90e), «Upa» Était sur le banc. Il est venu de rendre une déplorable copie en championnat, impliqué sur trois des quatre buts de Bochum, qui l’a promu à mon «Rekordmeister» K.-O. mi-février (4-2). Il s’agit de l’entraîneur Julian Nagelsmann qui n’avait pas préféré l’exposer davantage.

Le jeune technicien connaît bien le défenseur central de 23 ans pour l’avoir fait progresser pendant deux saisons à Leipzig. Affirmant que les Français n’ont jamais été intégrés après l’arrivée du RB en août pour 42,5 millions d’euros, Nagelsmann a répondu avec vivacité. «Il a déjà fait beaucoup de très bons matches. Plus évidemment il doit s’adapter à ses coéquipiers, et ça vient par l’entraînement. Pendant les matchs aller, nous avons eu très peu d’entraînements», plaide l’entraîneur, semblant ainsi admettre que son joueur a encore besoin de se roder : «Il ne faut pas oublier qu’il manque la préparation, parce qu’il a été touché par le covid.»

Mbappé “musele”

Mais, ajoute-t-il, Dayot «C’est un défenseur exceptionnel : il a laissé Kylian Mbappé muselé et aussi trois bien défendu face à Neymar. Il peut être bon contre des joueurs de classe mondiale, il a juste besoin de mettre cette envie dans chaque action défensive». Les meilleures prestations d’Upamecano rétractant à son époque à Leipzig. Le match a été énorme lors des quarts de finale de la Ligue des champions 2020 à Lisbonne contre l’Atlético Madrid (2-1), et la remarquable nouvelle saison dans la phase de poule contre le Paris SG.

Plus que cela contre Leverkusen (1-1), pour la répétition générale avant la réception de Salzbourg, c’est l’échec du pays d’un poteau pour lequel il ne cause pas le nouveau déficit de leur équipe. A 1-1, il a adressé une passe en retrait catastrophique facilement interceptée par l’attaquant du Bayer Amine Adli. Ce dernier a dribble le gardien et tire sur le montant, alors que le but était vide.

«Evidemment, les défenseurs du lundi sont co-équipés par Thomas Müller, qui les défend comme la moindre faute saute aux yeux et ouvre un débat. C’est vrai qu’il a commis des erreurs ces dernières semaines, et il doit optimiser sa gestion des risques». «BavièreMuller a expliqué, on cherche toujours à s’en sortir balle au pied, mais on n’est pas toujours obligé de dribbler, on peut aussi libérer au loin. En tout cas il a d’énormes qualités et nous allons continuer à le supporter

“corps étranger”

Dietmar Hamann, ancien du Bayern et consultant sur Sky, l’éreinté samedi. «Une faute comme celle-là une fois dans la saison, on peut accepter, mais là, ça fait six ou sept fois déjà»at-il-tacle. «A ce moment les tuteurs Ulreich ou Neuer doivent préférer jouer derrière un (Niklas) Süle que derrière un Upamecano.» Deux semaines plus tôt, il avait subi les foudres de Lothar Matthäus, Ballon d’Or 1990 et désormais Consultant redouté. : «Il fait l’effet d’un corps étranger dans l’équipe», avait dit l’ex-champion du monde.

Le directeur sportif du Bayern, Hasan Salihamidzic, est monté sur le dos pour sa défense : «C’est un garçon qui a encore besoin d’un peu de temps pour atteindre la classe mondialee», at-il dit. Mardi, si Nagelsmann avait confiance face à Salzbourg, le natif d’Evreux aura l’opportunité de se racheter sur la grande scène européenne. Vous serez les bienvenus pour fuir la Coupe du monde au Qatar s’il veut garder sa place en équipe de France. Didier Deschamps l’avait titularisé lor des deux derniers matches, contre le Kazakhstan (8-0) et en Finlande (2-0) en novembre en Qualifications pour le Mondial-2022.

Add Comment