OM | PAOK-OM : huit absents, Payet décisif en coupe d’Europe… Toutes les infos avant le match

Voila, l’enfer de Toumba ! L’OM joue sa qualification en quart de finale de la Ligue Conférence ce soir au stade Toumba (21h). Dans un contexte effet chaud, bouillant, le staff devra faire avec de nombreux absents, des suspendus ou des blessés. “In sait ce qui nous attend“, a assuré son frère Steve Mandanda.

Huit absents et treize professionnels dans le groupe

Hier après-midi, la délégation olympienne s’est envolée vers Thessalonique avec un absent de plus, et non des moindres. Forfait de ski d’Arkadiusz Milik est venu s’ajouter aux sept autres déjà prévus, pour des raisons diversités, entre suspensions (Dieng, Gerson, Kamara), blessures (Balerdi, De La Fuente) et non retenues (Alvaro, Luis Henrique). Touché aux ischio-jambiers le 24 mars lors d’un match amical contre l’Écosse, l’attaquant polonais s’était pourtant entraîné avec ses partenaires, notamment vendredi et lundi. Mais il est insuffisamment remis et n’a pas pris part à la dernière séance programmée hier matin au centre Robert Louis-Dreyfus, supposé augurer un nouveau forfait, j’ai confirmé quelques heures plus tard.

Cette hécatombe alors qu’un rendez-vous décisif est conçu ouvre la porte à moreieurs minots. Les défenseurs Yakine Saïd M’Madi (18 ans) et Tom Moustier (19 ans), les militaires Jonathan Pitou (17 ans) et Ugo Bertelli (18 ans), et l’attaquant Aylan Benyahia (16 ans) donnent une série coup de jeune à un effectif Qui affiche un jeune âge de 24,1 ans, aux antipodes d’un Steve Mandanda qui, à 37 ans, s’apprête à disputer sa 99e rencontre européenne avec l’OM. Mandanda dirigera une équipe d’aide aux ressources forcément limitées, avec seulement treize professionnels aguerris à la disposition de Sampaoli. Suffisant pour attendre la note ?

Le onze de départ probable

jardinier: mandarine (cap)

Défenseurs : Lirola, Saliba, Caleta Car et Peres

Médias: Rongier, Gueye et Guendouzi

Attaquants : Sous, Bakambu et Payet

Remplaçants: López, Ngapandouetnbu, Kolasinac, Harit, M’Madi, Bertelli, Pitou, Benyahia et Moustier

La campagne canon de Dimitri Payet à la Ligue Conférence

Si un Arkadiusz Milik est de loin le meilleur buteur Olympien en coupe d’Europe cette saison (huit unités), Jorge Sampaoli pourra tout de même compter sur Dimitri Payet, auteur de l’une des plus belles réalisation de sa carrière au match aller. Le Réunionnais est impliqué sur six buts lors de ses quatre derniers matches de coupe d’Europe : il a marqué quatre fois et donné deux passes décisives.

Deux séries à poursuivre

Loin des hardés de février, l’OM respire la sérénité en ce printemps. Dans l’important ce soir, les hommes de Jorge Sampaoli pourraient enchaîner une septième victoire consécutive toutes les compétitions confondues. Eux qui gagnent sans interruption après la défaite au Vélodrome face à Monaco.

A null leur suffirait pour se qualifier mais stopperait la belle série en coupe d’Europe. Les Olympiens ont remporté leurs six derniers matches continentaux, entre la dernière étape de la phase de poule de C3 à l’automne contre Moscou et le match aller face au PAOK au Vélodrome.

“On veut aller au bout”, dit Mandanda

Aux portes des demi-finales, ce qui n’est jamais annodin dans une compétition même si celle-ci n’a pas le prestige de ses grandes soeurs, Steve Mandanda prend goût à cette C4. Il se verrait bien récompensé un huitième trophée en ciel et blanc, au soir du 25 mai, dans la douce nuit de Tirana. “Quand on joue une compétition, on veut aller au bout, insiste-t-il. La Ligue Conférence n’a pas le prestige de la Ligue des champions ni même de la Ligue Europa. Mais on veut tout faire pour gagner ce trophée. Sur un envoi d’aller au bout“Et pas question de logen trop loin, avec le rendez-vous majuscule qui s’annonce dimanche, au Parc des Princes”.On s’est fixé ce double objectif pour la fin de saison, on va jouer tous les coups à fond sans se préoccuper du prochain match même s’il est particulier. Notre objectif N.1 : nous qualifier demain (aujourd’hui). On aura du temps pour préparer le match de dimanche.

Lire l’intégralité de l’article

L’OM encore diffusé sur W9

W9 avait-il expliqué aux Lyonnais déçus d’être “relégués” sur RMC Sport qu’ils auraient droit à leur match en clair au retour. Cela ne sera toujours pas pour cette fois ! L’OM une nouvelle fois Ce choix pour le groupe M6 pour son déplacement sur le terrain du PAOK Salonique. Et ce même si Lyon bénéficie d’une qualification dans une compétition plus importante et affronte un adversaire plus prestigieux : West Ham, en Ligue Europa.

Alors qu’il avait justifié sa décision pour le match à domicile des Olympiens, Frédéric de Vincelles, directeur général des programmes sur les plateformes et du sport du groupe M6 explique cette fois avoir pris en compte le critère sportif auprès de nos attributions de RMC Sport . “On dit que Marseille est en bonne position pour se qualifier et on a fair envie live cette Qualification sur l’antenne même si on souhaite bien évidemment ardemment que Lyon se qualifie aussi.

La chaîne aimerait également faire gonfler la popularité de cette Conférence League. “C’est important pour nous de faire aussi rayonner cette compétitionc’est justifié-t-il. Que dans l’esprit des amateurs de foot et des téléspectateurs, elle signifie quelque chose. Donc, plus sur les matchs flous de cette compétition, plus sur parle et plus elle prend de la valeur.« La nouvelle question d’audience en plus a été félicitée par 1,59 million de téléspectateurs et 7,6 % de PDE pour le match aller. Quatrième chaîne de la soirée et première sur la TNT.

Dans l’enfer de Toumba

Le stade Toumba, dans un quartier éponyme de l’est de Thessalonique, il meurt dans un volcan à chaque fois que le PAOK s’y produit et attire 28 000 fans en transit. L’une des ambiances les plus bouillantes de Grèce, note assurée par les Ultras de la “Gate 4”, parmi les plus ardents et les plus turbulents du pays.

L’enfer sur terre pour ses adversaires, d’autant qu’un appel à été été pour que l’arène soit au diapason de ses ultras : torride. “Ils savent très bien ce qu’ils doivent faire : être en feu et nous pousser vers la victoire, moi si de grands joueurs se dressent face à nous. Et même dans un stade plein, la condition sera difficileRazvan Lucescu insiste.

Lire l’intégralité de l’article

Seizieme match européen pour le PAOK cette saison

Le quart de finale sera le seizième match européen du PAOK cette saison. Les Grecs ont disputé le 2e tour préliminaire, les 3 et 12 août affrontaient les Irlandais de Bohemians Dublin, le 3e tour contre les Croates de Rijeka les 19 et 26 août, après la phase de poule, ils affrontaient les Lincoln Red Imps de Gibraltar, les Slovaques du Slovan Bratislava, les Danois du FC Copenhague. Aux barrages, ils ont éliminé les autres Danois de Midtjylland, puis en 8es les Belges de Gent. Quand j’y étais en finale de la Ligue Europa en 2018, j’ai déjà joué 19 matchs.

Le club grec n’a jamais dépassé les quarts

“Le fait d’être arrivé jusque-là nous donne beaucoup d’enthousiasme, nous savons que c’est difficile, mais être si près de la finale van nous pousser, ça n’arrive pas tous les ans”, un rappel Razvan Lucescu. Ce n’est que la deuxième fois dans son histoire que le PAOK a atteint un quart de finale européen, après 1973-74 (éliminé par Milan AC, 0-0, 2-0 en coupe des vanqueurs de coupes). En 1976-77, le PAOK se classe 8e de C1, sorti par Dynamo Kiev (2-0, 4-0).

Le Kadduri comme seul changement ?

Buteur à l’aller après être entre la pause à la place de Tsingaras, Omar El Kaddouri devrait être titularisé ; Séoul change de rapport avec l’équipe qui avait débuté le match à Marseille.

Add Comment