Mauricio Pochettino (PSG) dans “pas d’opinion” sur son absent aux Trophées UNFP

Sécurisé au bilan du titre de champion de France de son histoire après le match face à Lens (1-1), le 23 avril, le PSG s’apprête à vivre une fin de saison sereine, délestée du moindre enjeu.

Il n’est pas surprenant, dans ce contexte, qu’il ait très peu été question de la réception de Troyes, dimanche (20h45), les seigneurs de la traditionnelle conférence de presse de veille de match tenue ce samedi par Mauricio Pochettino. Une question sur le système à trois défenseurs centraux installés après trois matches (« une alternative en cette période », a dit le technicien), et c’est tout.

« Trois difficiles mettre une note à la saison »

L’entraîneur parisien a principalement interrogé une nouvelle fois sur le bilan de la saison, et il s’est rappelé à quel point il était difficile de la juger. « C’est très difficile de mettre une noteen-il souligné. Quand je suis arrivé à un et demi, l’objectif principal de gagner la Ligue des champions. Dès l’instant ou sur ne l’a pas atteint, c’est difficile… Malgré tout, il y a cette satisfaction d’avoir obtenu le 10e titre de l’histoire du club. Ça fait toujours quelque chose a choisi un titre national de gagner».

Pour les distinctions individuelles, en revanche, il faudra repasser. Contrairement à Bruno Genesio (Rennes), Jorge Sampaoli (OM), Antoine Kombouaré (Nantes), Julien Stéphan (Strasbourg) et Christophe Galtier (Nice), l’Argentin n’est pas fait partie des nommés pour le titre de meilleur entraîneur de l’ Année aux Trophées UNFP. « Je n’ai pas d’opinion à donner, en-il évacué. Je n’en avais pas non plus quand je faisais partie des nommés en Angleterre aux côtés de Jürgen Klopp et Pep Guardiola. C’est un fait, je n’ai pas grand-chose à dire. »

Add Comment