L’Arouch et Patouillet ofrent la Gambardella à l’OL, vainqueur de Caen en finale

Vingt-cinq ans plus tard, les Jérémie Bréchet, Florent Balmont et Steed Malbranque ont en fin des successeurs. L’OL a rapporté au Stade de France la Coupe Gambardella pour la première de 1997, à Caen battant aux tirs au but, après un match étouffant (1-1, 5-3 aux tab).

Dans une finale dominée par les jeunes Normands, l’OL a été maintenue la tête hors de l’eau par deux hommes : Mathieu Patouillet, le gardien de but, qu’un dégoûté Norman Bassette (24e, 52e, 58e) avant de sortir l ‘arrêt du match face à Verhaeghe à la dernière seconde (90e + 4) ; et Mohamed El Arouch, omniprésent, auteur d’un mais somptueux (66e) et d’une frappe sur le poteau (88e). Ils sont tombés avaient fini d’obtenir un statut légal, sur un mais d’Abdoulaye Niakaté, après une frappe de Mohamed Hafid repoussée par Patouillet (1-1, 82e).

La panenka d’El Arouch pendant la séance de tirs au but

Mais lors de la séance de tirs au but, aucun Lyonnais n’a tremblé. El Arouch a réussi une panenka et Bassette envoyé sa frappe dans les tribunes, Gwendal Degorce validant le succès rhodanien. C’est la quatrième victoire de l’histoire de l’OL en Coupe Gambardella après 1971, 1994 et 1997. D’ailleurs, de nombreux anciens vanqueurs lyonnais étaient à Saint-Denis pour soutenir leurs jeunes successeurs.

Add Comment