Barrages Mondial Qatar 2022 : avantage des Marocains face aux Congolais à la mi-temps (2-0)

La République démocratique du Congo est en mauvaise position pour son classement en phase finale de la Coupe du Monde Qatar 2022. Les Congolais sont menés au score à la mi-temps, après 57 minutes de jeu, par deux mais à zéro. Azzedine (21′) et Tarik (45’+7) sont les buteurs de la première manche.

Le match commence par la domination du Maroc jusqu’à la première de 7 minutes. Mais c’est une domination stérile. La défense s’interpose à chaque fois et les Lions de l’Atlas ne trouvent pas la faille. C’est vers la 10e minute que la RDC obtient son corner principal en sortant de sa zone.

Le Maroc lui reproche d’être compté, et dérange la défense congolaise, mais Kiassumbua est vigilant (15e). Pas pour longtemps puisque Hakimi déborde encore sur le côté droit mais son centre qui passe juste devant la cage du portier congolais ne trouve personne.

Il est logique que les Lions de l’Atlas prennent l’avantage à la 21e minute, sur une frappe en dehors de la surface de réparation. Luyindama renvoie la balle dans l’axe et tombe sur le pied d’Azzedine. Sur une frappe limpide, il trouve Kiassumbua.

Les Congolais ressortent de leur camp et trouvent Bakambu esseulé, qui s’écroule dans la surface de réparation, mais l’arbitre ne broche pas. La pression continue et le RDC obtient un corner bien joué de Yowan Wissa, obligé de focaliser les jets de projectiles. Luyindama qui a suivi touche le gardien Bonou… qui se bénit au front, tout près de l’œil.

8 minutes plus tard, il est soulagé, avec une bande à la tête. Mais pas pour longtemps, puisque quelques minutes après, Bakambu se heurte avec Bonou. Groggy, le gardien tombe et est obligé de céder sa place à Munir. C’est le 2e changement du Maroc.

Il y aura 12′ de temps ajouté pour la première mi-temps.

Elia Meschak decalé par Bakambu ne trouve pas la cage de Munir. 47′ de la première mi-temps.

Le bloc congolais monte et dérange la défense marocaine.

Luyindama, bis lui. Il commet une bourde et offre la balle au numéro 9 marocain. Il trompe la gardienne Kiassumbua. 53′ de la première mi-temps.

Wissa tente le tout pour le tout. Son centre trouve la tête de Meschak, mais c’est au-dessus de la barre transversale.

Add Comment