Bannie de la Coupe du monde 2022, la Russie se retire et se tourne vers la FIFA

La Fédération russe de football a pris acte de est exclue de la prochaine Coupe du monde au Qatar (du 21 novembre au 18 décembre). Ils ont retiré, fin mars, les recours du Tribunal arbitral du sport (TAS) contre la décision de la Fédération internationale de football (FIFA) d’interdire à l’équipe nationale de la suite de l’invasion de l’Ukraine.

« La procédure va être refermée sous peu », une annonce, mardi 5 avril, le TAS dans un communiqué. Le 18 mars, la juridiction sportive a décidé de suspendre les sanctions prononcées par la FIFA en réponse à une décision sur le fond.

lire aussi Guerre en Ukraine : le football russe reste banni des compétitions européennes

L’équipe russe, quart de finaliste de la Coupe du monde 2018 organisée en Russie, même si elle peut participer, fin mars, aux barrages qualificatifs pour la Coupe du monde au Qatar, remporte la Pologne décrocher son ticket pour Doha.

Dans le me temps, l’instance russe a réussi sa procédure contre l’UEFA, que chapeaute le football en Europe et mi ses clubs et sélections au ban des compétitions européennes, alors que es équipe féminine encore encore à l’Euro 2022 cet été en Angleterre (du 6 au 31 juillet). « Il n’y a pas de calendriers procéduraux dans celui-ci établis par l’instant »J’ai expliqué le TAS à propos de cette dernière procédure.

lire aussi Guerre en Ukraine : le football russe mon hors jeu par la FIFA et l’UEFA

Pour tous les goûts, les Fédérations russes de patine, de biathlon, d’avion, de rugby et de gymnastique sur le nombre de participants à la procédure devant le TAS pour le participant à l’exclusion des sports.

Le Monde avec l’AFP

Add Comment