Tottenham prépare l’après-Antonio Conte

La suite après cette publicité

Je suis arrivé au cours de saison du côté de Tottenham, Antonio Conte pourrait déjà faire ses valises. Lorsqu’il a été happé par son redresseur en Championnat avec les Spurs, le technicien italien s’est intéressé au poste de recruteur du PSG après les trois probables départs de Mauricio Pochettino. En coulisse, des contacts ont été noué, même s’il a démenti publiquement ces informations la semaine dernière.

« C’est seulement pour parler, pour créer des problèmes. Ceux qui travaillent dans le football savent très bien qu’à ce moment de la saison, beaucoup de fake news commencent à sortir. Les personnes qui veulent raconter n’importe quoi à ce sujet doivent faire preuve de respect pour toutes les impliquées, et ne pas inventer des fake news et raconter beaucoup de mensonges. Pourtant, Tottenham semble bien préparé pour un départ.

Graham Potter, le nouveau favori…

Des petites tensions sont nées ici et là entre l’entraîneur italien et le patron du club anglais, Daniel Levy. Il faut dire que l’inverse aurait été surprenant puisque les deux hommes sont réputés pour leur tempérament un peu chaud. Conte a réclamé plusieurs fois des moyens pour travailler et un changement de mentalité. Ses critiques ont fini par lasser le board qui active des pistes pour prendre la suite de l’ancien de l’Inter et de la Juventus notamment.

Selon les informations du Télégraphe, Graham Potter, manager de Brighton, est le principal entraîneur possible pour être le prochain de Tottenham, en cas de départ de Conte. Laissez faire, la direction londonienne est prête à débourser 12 millions d’euros pour l’arracheur de Brighton, plus Potter voulait rester encore une saison dans son équipe. Antonio Conte a signé auprès de ses dirigeants qui ont décidé prochainement de les faire venir, même s’il réclamait 6 à 8 nouveaux appels pour le prochain marché.

… devant Pochettino

L’entraîneur anglais de 46 ans est loin d’être un inconnu outre-Manche. Il dirige les Seagulls après 2019 avec un certain succès car il est parvenu à obtenir le maintien de la fois, sans trop de problèmes, surtout cette année. Il n’est pas le seul non plus à être sur une short list et devra faire face à des concurrents bien plus expérimentés que lui puisque selon le Télégraphe, deux autres noms sont cités. Il y a d’abord Roberto Mancini, qui m’a assuré qu’il continuerait avec la sélection italienne et… un certain Mauricio Pochettino, qui n’est donc plus le premier choix.

Add Comment