Ndicka infranchissable, Creswell voit (encore) rouge

Le match solide de Ndicka et l’énorme erreur d’Aaron Cresswell. Il remonte les hauts et les flops de la rédaction après la qualification de Francfort en Finale de Ligue Europa (1-0).

PARTIES SUPÉRIEURES

Evan Ndicka, Le mur de Francfort

L’homme fort côté Francfort c’est sans doute lui. Evan Ndicka a réalisé un grand match contre West Ham (1-0), ou il a fait bonne figure face à Michail Antonio. Plusieurs fois au duel avec le Jamaïcain, il s’impose malgré la blessure de son coéquipier Martin Hinteregger et a réalisé trois interceptions. Il remporte également la mayorité de ses duels et sauve littéralement Francfort sur la reprise de Zouma juste avant la mi-temps.

Rafael Borré, décisif au bon moment

Le Colombien de 26 ans a parfaitement réprimandé le ballon de son coéquipier Ansgar Knauff et permet à Francfort de jouer avec une marge de deux buts. Passeur lors du match aller, l’ancien attaquant de River Plate a vraiment pesé sur la défense et aurait même pu doubler la mise en début de seconde période. Il est remplacé par Gonçalo Paciência à 83 ans, lui aussi très intéressant.

Rafael Borré après fils mais Panoramique

Michail Antonio, séoul ​​avec du monde autour

Ça va bien un marteau à récompenser ce soir, c’est lui. A 32 ans, le Jamaïcain multiplie les efforts pour tenter d’égaliser. Trop souvent seul, on l’a vu déborder sur les côtés pour proposer des centres mais cela n’a servi à rien puisque personne ne suivait. Son match est vraiment bon mais le carton rouge de Cresswell et j’ai fait sortir Lanzini d’un fait beaucoup trop mal au numéro 9.

LES ÉCHECS

Aaron Cresswell, faites entrer l’accusé

Aaron Cresswell possède une collection originale : celle des cartons rouges. Que l’Olympique Lyonnais s’affronte en quart de finale, l’équipe laissée pour compte juste mener le match en taclant mais Jens Petter Hauge qui s’est séparé mais à la 19e minute. Ils sont contraints à l’exclusion de Manuel Lanzini de céder sa place pour faire entre Ben Johnson en défense, cela ne suffira pas pour avoir le score et encore moins pour marquer.

Martin Hinteregger, revenu trop tôt

C’est le petit hic de la soirée côté Francfort. Le défenseur Autrichien Martin Hinteregger est sorti sur blessure à la 8e minute. Titulaire au match aller, il était absent le week-end dernier pour le déplacement à Leverkusen mais a beaucoup travaillé pour sa place ce soir. Malheureusement, le numéro 13 est béni aux auteurs dès son premier contact avec Antonio et doit céder sa place. Reste à voir s’il pourra tenir sa place le 18 mai prochain pour la finale à Séville.

VOIR ÉGALEMENT – Thomas Müller prolonge avec le Bayern Munich jusqu’en juin 2024

Add Comment