les super-héros Rodrygo raconte sont des contes de fées


  • Real Madrid



    3



    une



    homme de la ville

La suite après cette publicité

Karim Benzema, Thibaut Courtois, Eduardo Camavinga, les héros de l’incroyable qualification du Real Madrid contre Manchester City en finale de la Ligue des Champions portent son nom et à un endroit très probable : Rodrygo. Qu’ils décident s’ils reviennent de Chelsea, le jeune Brésilien les a envoyés à Santiago-Bernabéu avec Cityzens, inscrivant le doublé avec l’autorisation de Madrilènes pour la prolongation.

«Soyons honnêtes. A la 89e minute, nous n’avons pas vu un triple miracle possible (après le PSG et Chelsea). Dans nos têtes, nous nous voyions presque eliminés, mais mon but est arrivé et cela a tout change»remarque le sauveur de mercredi soir dans les colonnes de Quoi. Et dire qu’il était je suis entré dans le jeu à la 68e minute à la place de Tony Kroos. Double buteur, l’ailier de 21 ans est plus que décisif dans l’action face au penalty obtenu et transformé par Karim Benzema. Autant dire qu’il a vécu une soirée de rêves.

Une scène de fou

Acclamé par le stade, Rodrygo a prolongé la nuit dans un restaurant madrilène. Les images captées par les médias présents sur place sont d’ailleurs sans équivoque. Les clients présents dans la salle se font un devoir d’applaudir l’homme du match. «Les followers de Ces sont incroyables. Après les soirées avec le PSG, Chelsea et City, nous les jeunes avons compris la raison du mythe du Bernabéu dans les nuits européennes»raconte l’homme aux 5 buts en C1 cette saison, soit deux de plus qu’en Liga.

Arrivé chez les Merengues après les victoires en Ligue des Champions 2014, 2016, 2017 et 2018, il veut imiter ses glorieux aînés en ramenant une nouvelle fois ce trophée à Madrid. Il a déjà fait taire pas mal de sceptiques ces dernières semaines mais cherchera à entrer définitivement dans l’histoire de son club contre Liverpool le 28 mai prochain au Stade de France. «Je sais que mon mais contre Chelsea et les deux contre City nous ont aidés à atteindre la finale à Paris, mais ça n’aurait pas été le cas sans le travail de toute l’équipe. Si en gagne le 14, ce sera grâce au travail de chacun. Sur ces trois solidaires».

Add Comment