Les Décisifs Pepsi des quarts de retour de la Ligue des champions | UEFA Ligue des Champions

Les Décisifs de l’UEFA Champions League, proposés par Pepsi, présentent les moments clairs qui ne changent pas la dynamique d’un match.

Chukwueze entre et élimine le Bayern



Chukwueze, fils mais qui vaut de l’or

Juste avant qu’une grosse partie ne passe 84 minutes avant la difficulté, Unai Emery était en tournée contre le banc dans lequel il a eu un coup lors de l’attaque contre le Bayern. Samu Chukwueze, qui n’a pas marqué après treize matches pour Villarreal et qui n’a dû s’inscrire qu’en 2022, était déjà investi dans la confiance de l’ancien coach parisien des entrepreneurs et des scores. Le jeune Nigérian n’a pas failli à sa mission, représentant le passage de Gérard Moreno avec un incroyable san-froid pour marquer le mais qui scellait la Qualification de Villarreal.

Courtois sauve le Real



AFP via Getty Images

Chelsea vient de prendre l’avantage sur l’ensemble des deux matchs par la première fois dans cette double confrontation et tente d’enregistrer un quatrième mais qui aurait sûrement scellé l’affaire. Un peu plus de dix minutes avant la fin du temps imparti, Kai Havertz s’est révélé avec une surface de réparation collée pour réprimander un coin et marquer du thé. Je pensais marquer plus de ces choses que Thibaut Courtois enfile sont des costumes de super-héros. Dans un réflexe prodigieux, l’ancien Blues déploie ses bras pour aller détourner la tentative de son adversaire. Un arrêt miraculeux qui a permis au Real de rester dans la Course et, en finale, de se qualifier.

Pierres en mode mur contre Atleti



fausses images

L’Atlético de Madrid de Diego Simeone n’est pas passé loin de réussir sont un coup face à Manchester City et faisant entrer trois hommes frais à 20 minutes de la fin pour rappeler mettre la pression du City. Dans cette fin de match homérique, un homme n’a pas perdu son sang-froid, John Stones, que contra in extremis un tir de Matheus Cunha pour empêcher l’égalisation.

Alisson calme Benfica

En deux minutes, Liverpool 3-3 Benfica


En deux minutes, Liverpool 3-3 Benfica

Battu 6-2 au Portugal, Benfica n’avait pas une chance infime de se qualifier, mais les Aigles n’ont pas joué à Liverpool. Des buts de Roman Yaremchuk et Darwin Núñez ont réduit le déficit de moitié. Le doute allait-il gagner les Reds ? Nenni et pour cela l’équipe de Jürgen Klopp doit beaucoup à son gardien Alisson Becker, auteur d’un arrêt fantastique devant Darwin, redonnant de la sérénité à toute son équipe.

Add Comment