Leeds redoute an exode massif de ses stars pour une bouchée de pain

La suite après cette publicité

Les saisons se suivent mais ne ressemblent pas à Leeds. Semillant a favorisé le passage sous les ordres de Marcelo Bielsa, le club anglais connu des hardés. Les principes de l’entraîneur argentin ne sont plus aussi bien exécutés sur le terrain, les joueurs s’essoufflent et l’effet de surprise retombe. L’ancien guide de l’OM a été écarté à la fin du mois de février. Les paons occupaient une place inquiétante à la 16ème place.

Plus tard, Jesse Marsch a pris les rêves de l’équipe mais ça ne va peut-être pas mieux. Leeds est tout de même 17e à 4 journées de la finale du championnat, avec plusieurs points d’avance sur Everton, qui compte même un match en moins. La peur du vide est bien réelle et se justifie d’autant plus par ces informations en provenance d’Angleterre. En cas de relégation, il y aurait certes de nombreux joueurs sur le départ, comme lors de chaque descente, mais en plus de cela, ils parteraient pour un prix dérisoire.

Des clauses libératoires en cas de relâchement

C’est ce que nous révèle ce vendredi le courrier quotidien. Lors de la firme des contrats avec ses joueurs, le propriétaire, Andrea Radrizzani, a inclus la plupart d’entre-eux des libératoires au rabais en cas de relégation en championnat. Une pratique assez commune dans le milieu du football mais qu’un moins lieu d’être en Angleterre, les moyens des clubs de première et deuxième division étant bien supérieurs à leurs concurrents européens. Par exemple, Everton, Watford et Norwich, les trois relégués, n’en ont pas.

Ainsi, Raphinha, dans le viseur du Barça et désormais de West Ham, possède deux libératoires dans son contrat, l’une à 75 M€ en cas de maitien, et l’autre à 25 M€… en cas de descente . Le problème est le même pour Kalvin Phillips. Courtisé par les plus grands clubs anglais comme Manchester United et Tottenham, le terrain environnant est à tous les échelons de 30 millions d’euros si la situation sportive s’impose. Idem pour Patrick Bamford, dont la cote est un peu retombée à cause de ses nombreuses blessures cette saison.

Add Comment