L’AS Rome élimine Leicester City (1-0) et dispute, 31 ans plus tard, en finale de Coupe d’Europe

Brendan Rodgers tentait alors autre chose en vue de la seconde période. L’entraîneur de Leicester City passait à une défense à trois et faisait monter Amartey et Iheanacho. Un changement d’approche qui offrait plus une déposition aux Anglais, mais pas forcement plus d’occasions. La scène la plus markante déroulait alors en tribunes avec une ovation des supporters italiens et anglais pour Claudio Ranieril’ancien entraineur des deux clubs, présent dans le stade.

Au sud du sol, Madison (78e) et Kelechi Iheanacho (80e) tentaient leur chance à distance, faute de pouvoir percer le bloc romain sur une combinaison. Dans les derniers instants, Leicester jetait toutes ses forces pour accrocher une prolongation du spiritisme. en vain

L’AS Roma et leurs noms de supporters du Stadio Olimpico exultaient au coup de sifflet final (1-0). Les Romains, à défaut d’être spectaculaires, sont montrés organisés et efficaces. L’équipe de José Mourinho Affrontera les Néerlandais du Feyenoord Rotterdam, tombeur de l’OM, ​​​​en finale d’Europa Conference League le mercredi 25 mai à Tirana, en Albanie. La dernière finale de l’AS Roma remonte à… 1991.

Le technicien portugais devient, au pass, le premier entrepreneur à ateindre les trois finales de coupes d’Europe : Champions League (Porto, Inter Milan), Europa League (Manchester United) et Europa Conference League (AS Roma).

Add Comment