la Russie reste bannie des Qualifications pour le Mondial 2022 de football

Les Russes ne pourraient pas participer, fin mars, aux matchs de barage qualificatifs pour le Mondial 2022 de football. Le Tribunal arbitral du sport, qui a déclaré ne pas retenir la plainte, a demandé la suspension de la décision d’exclusion du Prix prise le 28 février par la Fédération internationale de football (FIFA), à la suite de la guerre déclarée par les Russes en Ukraine.

Cette décision, communiquée vendredi 18 mars, est similaire à celle rendue mardi 15 mars, à propos des sanctions également prises par l’UEFA à l’encontre du football russe. Elle n’annonce toutefois en rien le futur jugement de la justice sportive sur le fond du litige, qui n’est pas attendu avant plusieurs au minimum.

lire aussi Guerre en Ukraine : le football russe mon hors jeu par la FIFA et l’UEFA

« La procédure d’arbitrage est poursuivie. Une formation d’arbitres est actuellement en cours de constitution et les parties échangent des écrites d’observations. Public Aucune n’a encore été fixée »J’ai précisé la juridiction basée à Lausanne.

Ils vous rejetteront sur les tournées russes, un effet suspensif prive la sélection nationale de ses chances d’obtenir un billet pour la tournée au Qatar, qui sera valable du 21 novembre au 18 décembre. Hôtes du dernier Mondial masculin, en 2018, où ils s’étaient hissés jusqu’en quarts de finale, les Russes ont rencontré en barrages les Polonais le 24 mars à Moscou.

À la suite de cette décision de la FIFA, la Pologne est directement qualifiée pour la finale de ces attentats, le 29 mars, devant l’ouverture du match Suède – République tchèque. Polonais, Suédois et Chèques avaient refusé d’affronter les Russes, s’exposant également aux sanctions inéluctables – au vu des statuts de la FIFA.

lire aussi Guerre en Ukraine : la mise au ban du sport russe se généralise

Le Monde avec l’AFP

Add Comment