Foot : C3 et C4 : Bien en plus tu donnes des consolantes

Les demi-finales de l’Europa League et de la Conference League ont donné lieu à des affronements acharnés, dans des ambiances de folie. Les finales ont opposé l’Eintracht Frankfurt aux Glasgow Rangers et le Feyenoord Rotterdam à l’AS Rome.

L’infernal James Tavernier a bis frappé.

AFP

Le jeu de ballon qui brille, que fait des « likes » et qui permet de vendre des abonnements télés, c’est le mardi et le mercredi. C’est celui avec la petite musique qui fait rêver, avec toutes les plus grandes stars. Il s’agit de la Ligue des Champions, la plus grande compétition de clubs au monde, pourtant menacée par la Super League, une association de « grands clubs » aux décits abyssaux et qui voudraient gagner plus d’argent.

Le jeudi, en revanche, ça serait le « consolateur ». Une épreuve pour que les petits clubs des grands championnats et les grandes équipes des petites Ligues se jouent entre eux et ne vent pas déranger les cadors autoproclamés. La soirée des matchs revient sur les demi-finales de la 13ème édition de la Ligue Europa et de la 1ère édition de la Ligue Conférence, prouvé qu’il n’en était rien. Les stades étaient bondés, les ambiances exceptionnelles et les finalistes de vraies belles équipes.

En C3, l’Eintracht Francfort et les Glasgow Rangers joueront pour le titre le 18 mai au stade Ramón Sánchez Pizjuan de Séville. Deux formations au passé européen solide et qui comptent deux Coupes d’Europe à leur palmarès (une finale perdue de Coupe des Champions et une Coupe de l’UEFA pour les Allemands et une Coupe des Coupes pour les Ecossais). Les premières, avec un excellent Djibril Sow, se sont opposées au bout sur leur pelouse de West Ham (1-0 ; aller 2-1) en jouant plus d’une heure à 11 contre 10. La deuxième ont sorti à la surprise générale le RB Leipzig (2-0 ; 0-1), un club créé de toute pièce en 2009, jusqu’à 137 ans après les Rangers.

Le premier trophée de la nouvelle Conference League sera envoyé à l’issue de la finale, qui aura lieu à l’Arena Kombëtare de Tirana le 25 mai. Elle oppose le Feyenoord Rotterdam à l’AS Rome. Les Néerlandais, champions d’Europe en 1970, ont eu le choc à Marseille (0-0 ; tous 2-3). Ils défieront la troupe de José Mourinho, vainqueur de Leicester (1-0 ; 1-1) grâce à l’Anglaise Tammy Abraham (11e).

Add Comment