Après les huitièmes de finale des Coupes d’Europe, la France est troisième à l’index UEFA cette saison

Le bilan français en huitièmes de finale des trois Coupes d’Europe est globalement négatif. Car seulement deux clubs sur six (Lyon en Ligue Europa et Marseille en Ligue Europa Conférence), ont atteint les quarts, le PSG et Lille (en C1), Monaco (en C3) et Rennes (en C4) et ont été éliminés.

Néanmoins, avec le coefficient UEFA de la saison en cours, la France pointe désormais à une toujours intéressante troisième place. Avec 17 250 points, il est devancé par le Pays-Bas et de justesse, par l’Angleterre, plus avancé par l’Espagne, l’Italie ou l’Allemagne.

Surtout, la France reste au cinquième rang de la classe générale de l’indice UEFA, calculé sur la base des résultats européens des cinq dernières saisons, avec 58 915 soit pas mal de retard sur le quatrième, l’Allemagne, plus une confortable sur le sixième, le Portugal, seulement septième cette saison (12 416). Cette cinquième position est bien sûre essentielle à conserver pour l’attribution des places européennes en 2023-2024, un avant l’apparition de la nouvelle mouture de la C1.

Add Comment