Mané et Salah, un duo en état de grâce à Liverpool

J’ai publié :

Mercredi affronte Villarreal, les attaquants de Liverpool, le Sénégalais Sadio Mané et l’Égyptien Mohamed Salah, encore monré tout leur talent. Alors que leur club pour objectif un quatrain inédit, ils sont les maîtres à jouer de leur entraîneur, Jürgen Klopp.

Encore décisifs mercredi en demi-finale aller de Ligue des champions contre Villarreal (2-0), Mohamed Salah et Sadio Mané ont eu le rythme effréné de la fantastique saison de Liverpool, toujours plus proche d’un improbable quadruplé.

Combiné avec les trophées l’Egyptien et le Sénégalais seront-ils ajoutés à leur palmarès dans un mois ? La saison des deux Reds donne le tournis, à l’approche du “money time”: voici les deux compères de Liverpool à deux rencontres d’un nouveau sacre en Ligue des champions après 2019, à 90 minutes d’une Coupe d’Angleterre contre Chelsea le 14 mai, et à cinq matches d’un titre de Premier League, encore plus tôt, Manchester City mène d’un point.

>> A lire aussi : CAN-2022 : de Liverpool au sommet de l’Afrique, Mané et Salah s’étaient donné rendez-vous

Les deux hommes ont déjà une Coupe de la Ligue anglaise dans leur escarcelle, et Mané s’est aussi offert la Coupe d’Afrique des Nations face à son meilleur ennemi, début février. Et tous deux peuvent rêver du Ballon d’Or et ainsi écrire l’histoire en devenant le deuxième joueur africain de l’histoire sacrée, 17 ans après George Weah.

Un match exemplaire face à Villarreal

C’est en Ligue des champions que le duo brille le plus aux yeux de l’Europe, avec une nouvelle performance Décisif face à l’impénétrable Sous-marin jaune de Villarreal, tombeur du grand Bayern Munich en quart de finale.

Mercredi dans leur jardin d’Anfield, ils ont eux aussi longtemps cherché l’entrée de la muraille espagnole. Le Sénégalais a d’abord tâtonné en ratant un contrôle puis une tête dans la surface (8moi.12moi), et Salah a manqué le cadre d’une frappe enroulée (27moi) avant de voir sa reprise contrée de Lo Celso (34moi), juste après une tentative de Mané, elle aussi contractée par Raul Albiol (33moi).

More la complicité des deux attaquants, sans débat sur le terrain à défaut d’être limpide en dehors, enfin par payer, lorsque Mané, en position n° (56moi).


Le Sénégalais est inscrit son quatrième but en C1 cette saison, mais aussi son sixième sur ses six dernières titularisations toutes compétitions confondues.

De quoi mériter une ovation soutenue à la 73moi minute, à son remplacement, et une belle acolade de son entraîneur, Jürgen Klopp, venu tenter de consoler son n° 10 déçu d’être le premier à laisser sa place dans cette rencontre étoilée.

Sur la pelouse, Salah et est resté jusqu’à la 90moi Minute, comme les trois matches précédents, cela signifie que l’Egypte a soustrait le choix numéro un à Klopp sur le front de l’attaque des Reds.

Des tensions entre Salah et Mané ?

Les statistiques parlent en effet d’elles-mêmes : Salah a enregistré cette saison 30 buts et délivré 14 pass Décisions toutes compétitions confondues en club, contre 20 buts et trois pass pour Mané, pourtant victorieux de leurs deux duels fratricides, en finale de CAN et en barrage pour le Mondial-2022.

Le contexte est donc paradoxal, avec deux joueurs dont les Relations paraissent parfois distantes, mais dont l’impact sur le jeu de leur équipe est total…

“Il n’y a pas de doutes qu’ils ne sont pas seulement proches, mais ils sont bien élevés, ce sont de bons garçons et de bons êtres humains (…). Il est sûr que Sadio et ‘Mo’ se référé comme des amis”, se disait récemment Klopp.

Même les contrats de deux attaquants sont intimement liés : ils expirent en juin 2023, et leur avenir dès l’année prochaine est une immense interrogation à l’approche du mercato des Reds.

D’ici là, il y a quelques instants à disputer pour le duo d’Anfield, à commencer par la manche retour en Espagne mardi. Quelques buts à marquer, aussi, et quelques trophées à modéré.

Avec l’AFP

Add Comment