Les tresses porte-bonheurs de Gareth Ainsworth dans League One / Angleterre / Wycombe / SOFOOT.com

Wycombe est à l’ancienne un cheveu de qualification.

En demi-finale de League One, Wycombe s’est imposé 2-0 contre MK Dons ce jeudi soir. Le secret de cette réussite ? La coupe de cheveux de l’entraîneur Gareth Ainsworth. Il faut rembobiner jusqu’au début de l’année 2022 pour comprendre la méthode du technicien racontée dans le Soleil : « En février, quand nous descendons au nouveau lieu, McCleary et Stewart, qui ont de beaux cheveux en dreadlocks, ont dit : “Coach, si nous jouons les play-offs, est-ce que vous pourriez vous faire des dreads ?” »

Bingo, ils font équipe pour signer une petite revenir et se trouve désormais dans le dernier carré, en quête d’une place en finale après ce succès à l’aller. Ainsworth, lui, un déjà en partie tenu sur parole : « Je ne peux pas faire de dreadlocks avec ces cheveux, mais j’ai des petites tresses et c’est la moitié du chemin (…) Je vais les garder pendant les play-offs. »

Rien n’égalera la crête orange et bleue de Loulou Nicollin.
broyer

Add Comment