2022 – zone Afrique : le Maroc reprendra le match dans le sud de la RD Congo

J’ai publié :

Après être passé à côté de sa première mi-temps, le Maroc a finalement remporté le match nul du match aller de son barrage pour le Mondial-2022 face à la RD Congo (1-1). Wissa a marqué pour les Léopards, tandis que Tissoudali a remis les Lions de l’Atlas dans le droit chemin

Respirateur Vahid Halilhodzic doit. Le sélectionneur du Maroc avec ses hommes est passé à la côte de leur match aller face à la RD Congo, me ratant un penalty, avant de finalement mettre fin au match nul (1-1). Ce mais inscrit à l’extérieur risque de compter dans la Course au Mondial-2022.

Sur la pelouse des Léopards, le Maroc avait pourtant pris initialement le match en main, grâce à un fort pressant qui gardent les Congolais dans leur moitié de terrain. Les locaux résistent patiemment, grâce à la défense compacte de l’Argentin Hector Cuper.

A contre-courant du match, la RD Congo ouvre le score. Wissa est servi côté gauche, il rentre et enroule sa frappe. Le ballon de l’ancien Lorientais est contré par la tête de Saïss et trompe Bounou (12moi1-0).

Un mais qui a rencontré un coup sur la tête des Lions de l’Atlas. Les duels sont rapportés par le Congo qui joue crânement sa chance. À l’image de ce centre/tir d’Amale qui manque de lober de Bounou (27moi). Quelques instants plus tard, Bakambu mange la feuille de match seul devant le but sur un centre de Wissa en raison d’un retour in extremis du Rennais Nayef Aguerd (29moi).

Le Maroc reste amorphe à l’exception d’une bonne tête d’El Nesyri sur un centre d’Hakimi en fin de mi-temps (45moi).

La réaction est revenue des vestiaires avec le réveil de l’attaquant Ryan Mmaee. Sur un premier corner, sa tête est repoussée (53moi). Sur le second, son frère Samy Mmaee, voit sa tête touchée de la main par Bakambu. Plus sont petit frère manque le pena (55moi).

Bakambu profite ensuite d’une mauvaise relance de Nayef Aguerd pour récupérer le ballon et centre pour Mbokani au deuxième poteau qui ne peut redresser sa reprise (60moi).


Le match bascule lors d’une minute totalement folle. Aguerd pour neutraliser Bakambu in extremis j’ai lancé contre lui mais. Sur la contre-attaque, El Kaabi est trouvé dans le dos de la défense et sert en première intention l’entrant Tissoudali. Ce dernier reprond de volée et terrasse le gardien congolais (76moi1-1).

Le Maroc peut savourer, mais la RD Congo n’a pas baissé les bras. Il faut tout le talent de Bounou pour s’interposer sur la tête puissante de Ben Malongo (80moi). Le Maroc s’affaire à conserver ce résultat précieux que perd même Muzinga à cause d’un deuxième carton rouge, à la suite d’un tacle en retard sur Hakimi.

Sans match pour le moment mais inscrit à l’étranger, le Marocain cherche désespérément un fauteuil avant le retour du match à Rabat. Cependant, les Léopards peuvent encore croire à leur première Coupe du monde après 1974.

Add Comment