Le Barça a battu Séville en Ligue du Sud un exploit de Pedri

Le match : 1-0

Il aura fallu attendre presque un mi-temps pour voir en fin la première frappe cadrée de ce choc, plutôt décevant dans l’ensemble, entre le FC Barcelone et le FC Séville dimanche. Au terme d’une première période poussive, seuls Ferran Torres (39e) après un centre de Dani Alves, après Pierre-Emerick Aubameyang (44e), bien lancé sur la droite de la surface par Ousmane Dembélé, ont te leur chance sans vraiment Mettre en danger le gardien sévillan Yassine Bounou.

Une minute plus tot, l’ancien attaque d’Arsenal, après une superbe remise de Dembélé, était prêt à armer sa frappe (44e), plus Jules Koundé pour l’éloigné danger in-extremis et dégageant le ballon en corner.

Au retour des vestiaires, Sevilla a bien te tente d’opérer contre. Sans succès. Les Andalous ont livré un match timid et se sont montrés particulièrement maladroits dans les derniers mètres pour espérer quoi que ce soit. Les hommes de Julen Lopetegui ont cadré 3 de leurs 8 tentatives par l’intermédiaire d’Erik Lamela (49e), puis Anthony Martial (71e), sans grand danger pour Ter Stegen.

Dans les dernières secondes, Ludwig Augustinsson a bien failli égaliser après une mauvaise sortie du gardien allemand (92e), mais le portier barcelonais s’est bien rattrapé en captant la frappe du Suédois.

Si une équipe méritait de gagner ce dimanche, c’est bien le Barça. Les Blaugrana ont fini par venir au bout d’une équipe andalouse timorée grâce à Pedri (voir ci-dessous) à vingt minutes du terme.

Pedri a liberé son équipe. (M. Graupera Aloma/AFP)

De plus Gerard Piqué et ses coéquipiers auraient pu ouvrir le score, plus tôt dans la partie, si le défenseur catalan n’avait pas trouvé le balayage (69e) sur un corner bien frappé par l’infatigable Dembélé. Le français international s’est montré disponible et a beaucoup combiné avec ses coéquipiers, à l’image de son une-deux avec Torres (63e), sans que l’Espagnol ne parvienne à convertir son tir en but.

Le joueur : Pedri, un joli nombre de solistes

Un éclair de génie est là pour illuminer le Camp Nou. Si les Blaugrana ont manqué d’efficacité de longue date, les supporters barcelonais doivent se présenter à la minute 71 pour voir Pedri sortir de sa boîte. A l’entrée de la surface, le milieu forme la Masia to effacé avec brio Rakitic, qui tacle dans le vide, puis Diego Carlos, à l’aide de deux fintes de frappes, avant de cocher un imparable tir que termine sa course dans le petit filet gauche de Bounou.

Un but venue récompenser la dominance barcelonaise que placer les hommes de Xavi à la deuxième place du classement de la Liga, devant l’Atlético Madrid et leur adversaire du soir.

6

Le FC Barcelone enchaîne une sixième victoire de rang en Liga, meilleure série des Catalans cette saison.

Add Comment