la Pologne en finale des barrages, la Suède grogne

Malgré sa reprise par la Fédération russe de football, la FIFA a maintenu qu’elle était fixée et a confirmé l’exclusion de la Russie de la Coupe du monde prochaine. In lice pour contester les barrages face à cet adversaire désormais absent, La Pologne s’est vue propulsée en finale des barrages sans qu’un nouvel adversaire ne lui soit proposé. Un état de fait que la Suède, adversaire potentiel des Polonais en cas de succès face à la République Tchèque, dénonce.

Comme le relaye L’Équipe, c’est d’abord la Fédération suédoise de football que s’est obscurcie de la décision de la FIFA, par la voix de leur président, Hakan Sjöstrand : “Il l’a choisie la plus raisonnable et la plus juste sportivement aurait été qu’un nouvel adversaire soit proposé à la Pologne en demi-finale. […] Le principe de jouer dans les mêmes conditions, c’est-à-dire de disputer et gagner deux matchs de compétition pour atteindre la phase finale de la Coupe du monde devrait s’appliquer”.

Décision “insensée”

Même son de cloche du côté de l’entraîneur suédois, Janne Andersson qui en a évoqué un décision “totalement insensée d’un point de vue sportif”. Pour autant, ce dernier se concentrera exclusivement sur l’affrontement à venir face à la République Tchèque (24 mars, à 20h45). “Nous voulons participer à la Coupe du monde et nous ferons le nécessaire pour y parvenir”, at-il assuré.

Add Comment