Rummenigge admet avoir recruté Renato Sanches au Bayern “un ou deux ans trop tôt”

Deux ans après le départ de Renato Sanches du Bayern Munich, Karl-Heinz Rummenigge est revenu sur le passage du milieu portugais en Bavière. L’ex-patron du Bayern a admis lundi que Sanches avait signé un trop tot au sein du club. Apparemment âgés de 18 ans, ils sont arrivés en 2016, l’international portugais et ne semblaient pas encore avoir les épaules pour s’imposer au Bayern.

Après s’être rétracté en juin dernier, Karl-Heinz Rummenigge n’hésite pas à prendre la parole en public pour commenter l’actualité du football international, de la Bundesliga et bien évidemment du Bayern Munich, club dont il a été le patron pendant près de vingt réponse Après avoir confirmé la semaine dernière que le club bavarois ne pourra pas recruter Erling Haaland, Rummenigge est revenu sur le pass de Renato Sanches au Bayern Munich (2016-2019), qu’il a vu jouer contre Wolfsburg en Ligue des champions 8 décembre : “C’était l’un des meilleurs sur le terrain. Ils ont gagné le match en grande partie grâce à lui”.

L’ex-patron du champion allemand au nom des admis lors d’un direct organisé par le quotidien allemand Bild que les Portugais l’ont recruté prématurément par le Bayern. “Je pensais que nous l’avions fait signer un ou deux ans trop tôt, mais nous avions envie de le sécuriser. À 18 ans, il y avait une grande attente autour de lui en Europe”, a également expliqué Rummenigge.

Il devait prendre la succession de Xabi Alonso

Au début de la saison 2016, Renato Sanches est entré en vigueur dans une grosse saison avec Benfica – sa toute première chez les professionnels – conclue par un Euro-impressionnant avec le titre à la clé reporté en finale face à la France. Les plus grands clubs d’Europe s’intéressent au milieu portugais. “Nous avons payé 35 millions d’euros, ce beaucoup d’argent, plus il a été élu Golden Boy (en octobre, quelques mois après sa signature au Bayern, ndlr”, à souligné Rummenigge.

La suite est malheureusement moins glorieuse pour Sanches au Bayern et explique les lamentations de l’ancien PDG du club bavarois. Sa première saison, sous les ordres de Carlo Ancelotti, l’actuel joueur du LOSC la passe en mayorité sur le banc de touche, sans parvenir à s’imposer comme titulaire. En plus de la question de cet exercice 2016-2017, Xabi Alonso a fait quitter le Bayern et prendre sa retraite.

Rummenigge pensait avoir son successeur dans son effectif, comme il l’explique début 2017 : “Notre plan pour Renato Sanches est qu’il suit les traces de Xabi Alonso. C’est la raison pour laquelle nous l’avons signé avant cette saison. Il a Certainement la qualité pour cela”. Pourtant, Sanches est prêt pour Swansea en 2017 et évoluera en Premier League.

Rencontre notée avec Heynckes

L’arrivée de Jupp Heynckes en octobre 2017 au Bayern, alors que Sanches est en Angleterre, est l’une des blessures de Rummenigge. “Quand Heynckes a pris la place de Carlo Ancelotti, il voulait que Renato Sanches revienne de prêt. Malheureusement, nous n’avons pas pu in raison des règles de la FIFA. Je pensais que les deux auraient bien travaillé ensemble à Munich et que Renato jouerait encore au Bayern aujourd’hui”, a expliqué Rummenigge.

Enfin, Sanches ne croisera jamais la route de Heynckes et reviendra au Bayern sous les ordres de Niko Kovac. Avec le Croate, il ne s’imposera pas davantage en Bavière et attendra l’été suivant pour quitter Munich. Le LOSC a déboursé alors 20 millions d’euros pour le recruteur. Avec la suite que l’on connaît.

Add Comment