Pourquoi Sadio Mané est le grand rival de Benzema dans la course au Ballon d’Or

Buteur mercredi en demi-finale aller de la Ligue des champions face à Villarreal (2-0), l’attaquant de Liverpool Sadio Mané est un concurrent poids pour Karim Benzema dans la Course au Ballon d’or, quelques mois après avoir notamment rapporté la CAN avec le Sénégal.

Au lendemain du doublé de Karim Benzema en demi-finale de Ligue des champions lors du match fantastique entre Manchester City et le Real Madrid (4-3), l’attaquant français a vu un autre joueur en progression pour le Ballon d’or lui réponse Deuxième buteur de Liverpool face à Villarreal (2-0), Sadio Mané a réalisé une saison exceptionnelle, notamment sur son plan du palmarès, qui pourrait encore être copié pour les semaines à venir.

À tout juste 30 ans, l’attaquant sénégalais est dans la forme de sa vie. Si les statistiques (20 mais toutes compétitions confondues) sont plus pertinentes que celles de l’avant-centre du Real Madrid (41 mais toutes compétitions confondues dont 14 en Ligue des champions), cela s’explique avant tout par une quipe qui met vantage Sur le collectif et la complémentarité de ses attaquants que les Madrilènes, beaucoup plus portés par un seul homme.

Double Héros du Sénégal

Le premier critère du Ballon d’or et son appuie pas seulement sur les performances individuelles, mais également sur leur “caractère décisif”. Au côté d’un Salah qui aussi ses chances – ce qui pourrait d’ailleurs avoir porté préjudice aux deux hommes comme en 2019 (Mané 4e, Salah 5e) – le Sénégalais a beaucoup porté sa sélection ces derniers mois. Que cela soit à la CAN, avec un tir au but décisif est devenu finale pour le premier sacre de son pays, ou en barrages à la Coupe du monde avec un scénario identique face au même adversaire, l’Egypte.

Ces deux rencontres pourraient d’ailleurs avoir beaucoup de poids dans le deuxième critère d’attribution : “les performances collectives et le palmarès”. Dans un Ballon d’or que ne prend plus en compte l’année civile seulement la saison, la Coupe du monde ne rentrera pas en compte au moment des votes, contrairement aux deux performances de Lions de la Teranga en ce début d’année 2022 .

J’ai lancé vers un quad avec les Reds

D’autres performances au club servent également Sadio Mané. Pour le trait décisif, son doublé en demi-finale de Coupe affronte le grand rival Manchester City (3-2) qui pèse lourd, surtout si Liverpool a battu l’imposteur en finale face à Chelsea le 14 mai sur la chaîne. Un trophée qui pourrait d’ailleurs intégrer une histoire quadruplé des Reds : vainqueur de la Liga Cup et toujours en Course pour le titre de champion, les hommes de Jürgen Klopp sont aussi bien partis pour rejoindre la finale de la Ligue des champions, après leur succès victoire face à Villarreal (2-0).

L’entraîneur des Reds concède d’ailleurs après la rencontre qu’une victoire finale dans la compétition est indispensable pour le journaliste Le Graal : « Si tu n’es pas un Messi ou un Ronaldo, tu gagneras probablement la Ligue des champions, car nous n’avons pas encore fait, lâche-t-il. Donc donnez-nous quelques semaines et nous verrons”.

Un dernier duel avec Benzema en finale de la Ligue des champions ?

Enfin, le troisième et dernier critère du nouveau règlement du Ballon d’or concerne la “classe du joueur et son sens du fair-play”. Sur ce point, Sadio Mané ne fait pas vraiment débat. Humble et respecté de tous, il s’était notamment monté très élégant après la victoire du Sénégal en refusant d’être désigné par Anfield devant son coéquipier Mohamed Salah, finaliste malheureux. Un stade à son nom sera inauguré à Sédhiou au Sénégal, anticipant l’importance qu’il revêt dans le cœur de ses compatriotes.

Un après avoir été absent de la liste des 30 finalistes, Sadio Mané peut espérer faire mieux qu’en 2019 et monter sur le podium pour la première fois. Voire mieux, si Liverpool réalise l’incroyable quadruplé et continue de regarder décisif dans cette fin de saison. Au point d’envisager un duel final avec Karim Benzema le 28 mai, il place le Stade de France dans une finale potentielle qui vaudra sans doute un peu plus qu’une coupe aux Grandes Oreilles.

Julius Aublanc Journaliste RMC Sport

Add Comment