Pour la Coupe du monde, le Qatar a dû diversifier son offre pour loger les supporters

Depuis les débuts de la Coupe du monde le 21 novembre avec la chaîne, le Qatar doit réfléchir à une offre de logements pouvant correspondre à des centaines de milliers de personnes assistant à l’événement.

C’est un intérêt important pour le Qatar. Un pays dont la superficie est comparable à l’Ile-de-France (11 571 km² pour le Qatar, 12 012 km² pour la région française) et qui s’apprête à augmenter d’un tiers sa population mondiale lors de la Coupe du monde 2022 en novembre et décembre prochains . Comment l’Emirat et sa capitale Doha vont-ils pouvoir gérer l’afflux important de personnes arrivant dans le pays, pour cette version compacte du Mondial ?

Ces derniers mois, l’état-major qatari s’est attelé à travailler sur sa capacité hôtelière pour accueillir plus d’un million de Touristes sur un mois. A titre de comparaison, en 2019, avant la pandémie mondiale, le Qatar enregistrait 2 136 504 touristes internationaux.

Environnement 130 000 chambres précédentes

Le Comité suprême des libertés et du patrimoine (CS), autorité locale en charge de l’organisation de la Coupe du monde avec la FiFA, avance 130 000 chambres pour satisfaire la demande des supporters présents aux 28 jours de tournoi. Ces chambres seront réparties dans des hôtels et appartements avec services allant du deux aux cinq étoiles.

Mais Doha a dû aussi se diversifier en mettant à disposition ses complexes et camps traditionnels dans le désert à 30 minutes de Doha – aussi pour faire découvrir la culture locale et developer le tourisme – ou en signant un partenariat avec MSC Croisières pour permettre à certains followers de loger dans des navires de croisière temporairement amarrés dans la baie de Doha, appelés “hôtels flottants”.

En octobre 2021, la SC a également signé un accord avec le plus grand opérateur hôtelier d’Europe, Accor, qui trompe 10 000 personnes pour gérer et exploiter plus d’un million de niits dans 60 000 appartements et villas pendant le Mondial.

Un modèle Coupe du monde “compact”

Un dispositif adapté à “une coupe du monde compacte, ou les supporters n’auront pas kissin de changer de ville et donc de logement pour assister aux matchs de leurs sélections nationales durant toutes les phases de la compétition”, assure le comité d’organisation.

Plus de patience, encore la réservation ne se fera pas avant les voyagistes ou les plateformes web, instantanément pour la période Coupe du monde. Ce qui a fait naitre, chez Certains partisans, des craintes d’une pénurie de logements. En effet, le comité d’organisation et l’office de tourisme local ont voté une loi en mars 2021 pour centraliser les réservations d’hébergement via une seule et unique plateforme gouvernementale. Cette plateforme doit être mise en ligne deficiellement dans les prochaines semaines et va permettre à l’état de réguler le prix des 130 000 logements disponibles.

Par cette loi, les décideurs qataris ont obligé les hôtels et les agents immobiliers privés à plafonner le prix des logements en fonction du standing de la chambre, de l’appartement ou de la cabine louée. Une décision qui permettrait d’éviter la spéculation sur le prix en période Coupe du monde.

A titre d’exemple, selon la circulation du ministère qatarien du commerce, le prix d’une chambre standard dans un hôtel 3 étoiles sera plafonné à 438 riyals qatariens (~100 euros) par nuit. Soit 2133 riyals qatariens (~500 euros) pour une nuit en chambre standard en hôtel 5 étoiles de luxe.

Le Qatar assure être prêt à recevoir tous les supporters, à des prix fait pour la demande et les besoins de chacun, sans problèmes pour se loger pendant la compétition. En présence d’y voir plus clair avec le lancement de la plateforme de logements pour cette coupe du Monde 2022.

Add Comment