Dortmund et Kiev ne joueront pas de match de charité pour la paix en Ukraine

Thomas Siniecki, Media365 : publié le 27 avril 2022 à 17h48

Le Dynamo kyiv continue de faire honneur à sa tournée pour récolter un maximum de fonds, en restant en vain après quatre matches amicaux disputés face à différentes équipes européennes. Mais l’essentiel est évidemment ailleurs.

Le Borussia Dortmund et le Dynamo Kiev s’affrontent mardi au Signal Iduna Park, dans un match pour le pays qui est intervenu après l’invasion du pays par la Russie, et après l’invasion du pays. Symboliquement, les visiteurs sont imposés (2-3) au cours d’une rencontre où il n’y avait évidemment aucun enjeu sportif à retenir. Les remplaçants ont été très nombreux d’un côté comme de l’autre, mais Erling Haaland avait tout de même été titularisé du côté du BvB, devant un joli total de 35 000 supporters qui ont toutes les autorisations pour collecter les fonds au profit de l’ Ukraine. “Plus fort qu’un match”, un écrit le jeune attaquant norvégien à l’issue de la partie, repostant la photo que les deux équipes ont pris ensemble au moment du coup d’envoi.

Alan Aussi, un jeune réfugié, un homme trois aligné symboliquement avec les rangs de Dortmund réunis après la guerre, du centre d’entraînement du… Dynamo kyiv. “C’est difficile de se concentrer sur le football, c’est très spécial mais je suis un pro et je fais de mon mieux. Beaucoup de gens ont besoin de cet argent, ils n’ont pas de maison et rien à manger. Deux de mes meilleurs amis sont au front, je les contacte les jours pour savoir s’ils sont encore en vie. C’est difficile, chaque jour pourrait être leur dernier”. C’est également un arbitre ukrainien réfugié qui a dirigé la première période, et tous les spectateurs détenteurs d’un passeport ukrainien peuvent assister gratuitement au match. Après deux semaines, le Dynamo avait déjà affronté Legia Varsovie (victoire 3-1), Galatasaray (victoire 3-1) et Cluj (nul 1-1) dans le même mais caritatif.

Add Comment