l’incroyable retour de Bowen sur la barre pour les Hammers

A deux minutes de la finale de la demi-finale de Ligue Europa, West Ham et la légalisation face à l’Eintracht Francfort (1-2), dans le retour spectaculaire de Jarrod Bowen.

Il a frôlé l’égalisation et peut-être même le prix Puskas par la même occasion. Alors que West Ham courait après le score dans sa demi-finale aller de la Ligue Europa face à l’Eintracht Francfort, Jarrod Bowen a manqué d’arracher le nul pour les siens d’une puissante bicyclette, que s’est écrasé sur la barre transversale (1-2, 90e+1). Malchanceux sur ce coup, l’ailier anglais pas eu l’occasion de se rattraper plus tard, puisque l’arbitre a sifflé la fin du match deux minutes plus tard, actant la défaite des Hammers.

>> La Ligue Europa est à suivre sur RMC Sport, abonnez-vous à nos offres

L’action qui a failli retourner le match a été initiée par un centre lointain de West Ham, puis un cafouillage dans la surface francfortoise, qui a vu le ballon finalement receiver dans les pieds de Declan Rice, côté droit légèrement à l’extérieur de surface. Sans réfléchir, le milieu décoché alors un centre rentrant, en direction de la surface et de Bowen, alors dos aux cages. Ce dernier n’a pas eu le temps de réfléchir : il s’est immédiatement élancé pour retourné.

>> Relancer West Ham-Francfort (1-2)

un jeu ouvert

Limpide et très puissant, il a frappé complètement Kevin Trapp, qui a été sauvé de manière unique par son balayage transversal. Dépité de ne pas avoir marqué son quatrième mais de la saison en Ligue Europa, Bowen alors pris sa tête entre ses mains. Ils sont l’échec était d’autant plus rageant pour les Hammers qu’ils avaient déjà eu leur lot d’occasions, effleurant notamment le balayage sur une frappe loitaine de Saïd Benrahma.

Advance cela, West Ham avait déjà réussi à revenir une première fois au score, dans un match équilibré et ouvert. Après un moment mais dans le jeu première minute, sur une tête croisée d’Ansgar Knauff, ils avaient répondu par Michail Antonio (1-1, 21e) des suites d’un coup franc lointain. Mais Daichi Kamada, en deuxième mi-temps, avait finalement redonné l’avantage à Francfort.

Corentin Parbaud Journaliste RMC Sport

Add Comment