la RD Congo pourrait être disqualifiée pour une histoire de remplacement

La République Démocratique du Congo aurait contre le règlement FIFA sur les changements de joueurs lors de la rencontre face au Bénin (2-0), qui est autorisée à obtenir sa Qualification pour les Barages de la Coupe du monde 2022.

Une énorme victoire pourrait coûter à la République Démocratique du Congo sa Qualification pour les barrages du Mondial 2022. Pour l’instant, sa victoire (2-0) face au Bénin dimanche dernier lui assurera de participer aux barrages sous la forme de matchs aller -retour qui a désigné les cinq personnes qualifiées de la zone Afrique pour le Qatar. Le Mali, l’Egypte, le Sénégal, le Maroc, le Ghana sont également assurés de participer.

Un arbitrage controversé

Mais pour la RD Congo, plus rien n’est vraiment Certain en réalité. Car le pays s’est exposé à une disqualification. La raison? Le sélectionneur, Hector Cuper, a fait quatre changements, car il y est autorisé, mais il a procédé à des remplacements différents à quatre moments différents, alors qui sont réglés selon ce que trois maximums, sans tenir compte. une nouvelle mesure liée à la pandémie a été instaurée et prolongée jusqu’à fin 2022.

Le Bénin, au courant de cette erreur, devrait être tenté de le faire payer cher à son adversaire, en obtenant sa disqualification. Au stade des Martyrs (Kinshasa) – loin d’être vide alors que le match devait se dérouler à huis clos -, que vu les deux équipes s’affronter pour un match à quitter ou double, le RDC devait absolument l’emporter pour se qualificatif, le ou les visiteurs pourraient se contenter d’une correspondance nulle. La, partie tournait rapidement au vinaigre pour les Écureuils du Bénin, victime d’un arbitrage très contestable. Kayembe, Bakambu, Muleka et Kayamba sont toujours en lice à la 63e, 77e, 84e et 90e minutes.

L’exemple de Wolfsbourg

Khaled Adenon est au contact de Ben Malango en surface, dans un centre venu de la gauche. L’arbitre gabonais à alors a estimé qu’il avait faute du défenseur sur l’attaquant, conformément à une sanction, transformée (10e), qui déclenchait de vives protestations. La RDC anéanti les derniers espoirs de son adversaire avec un deuxième mais inscrit en seconde période (75e). Tendus par le scénario du match, les Béninois protestent tous au coup de sifflet final, contraignant l’arbitre à esproteger derrière un cordon de sécurité.

Pour la première fois après 1974, l’actuelle République démocratique du Congo (nommée Zaïre à l’époque) pourrait jouer le dernier tour des éliminatoires de la Coupe du monde grâce à ce résultat, à moins que le Bénin obtienne réparation du préjudice en coulisses. L’été dernier, au premier tour de la Coupe d’Allemagne, Wolfsburg a vu le succès annulé et a été disqualifié par la Fédération allemande de football. En cause : le grand nombre de remplacements effectués par le nouveau manager, Mark van Bommel.

Add Comment