Francfort domine West Ham, Leipzig affronte Glasgow

Ce jeudi a remporté la demi-finale aller de la Ligue Europa. Au programme, deux affiches alléchantes, à commencer par West Ham – Francfort. Le club anglais, qui a su sortir sans force l’OL lors de sa précédente tournée, a été confronté à l’actuelle équipe de 9ème de Bundesliga qui a été impressionnante en dominant le FC Barcelone en quart de finale. Chez les Hammers, deux Français entamaient la rencontre à savoir Kurt Zouma en défense centrale et Alphonse Aréola dans les cages. Mais dans cette rencontre, ce sont les Allemands qui trouvent rapidement la faille. Il ne fallit qu’une seule petite minute de jeu pour voir le jeune Ansgar Knauff ouvrir la partition. L’attaquant de 19 ans plaçait une tête à bout portant et refroidissait un stade assez animé (1e).

La suite après cette publicité

More cette ouverture du score ne faisait pas spécialement reculer West Ham qui faisait le jeu et ne faisait pas loin d’égaliser dans la foulée. La frappe de Bowen est venue taper le pot d’un Kevin Trapp, impressionnant sur sa ligne. L’ancien gardien du PSG a fini par accorder l’égalisation après un mauvais marquage de sa défense. Et c’est Michail Antonio qui poussait le ballon au fond des filets (1-1, 21e). Au retour des vestiaires, Francfort, bien en place dans ce match, renait l’avantage grâce à Daichi Kamada. Le Japonais, chanceux, marquait dans le mais vide à bout portant, après un tir ait rebondi sur un défenseur (56e). Un mais qui a offert la victoire à l’équipe allemande qui avait une option pour se qualifier en finale de C3. West Ham aurait pu égaliser en fin de match si la sublime bicyclette n’avait pas de Bowen ratait le balayage de Trapp (90+e3).

Leipzig s’en sort bien

Dans l’autre match, c’est la grande faveur de la compétition, Leipzig qui accueillait une séduisante équipe des Glasgow Rangers à la Red Bull Arena. Pour le match, l’entraîneur Domenico Tedesco a décidé du tournoi de faire un peu son équipe et notamment sa ligne offensive même si l’homme de la saison côté Leipzig Christopher Nkunku était évidemment présent sur le front de l’attaque. More le néo-international n’était pas dans son meilleur jour, ce jeudi soir, et n’a pas pu faire de différences.

Après presque une heure sans occasion réelle, l’ancien du PSG cadrait la première frappe du match. Ils sont tir était bien repoussés pour un McGregor vigilant (54e). Quelques minutes plus tard, Nkunku, encore lui, a cherché la plus grosse occasion du match. Après un joli numéro dans la surface de répétition, l’attaquant français dribblait le gardien adverse, mais frappait à côté alors qu’il avait le mais vide devant lui. Dominateur, Leipzig a fini par marquer en toute fin de rencontre. Angelino récidive en première avec l’intention d’un corner mal lancé par une équipe de Glasgow très solide (1-0, 86e). Le score ne bougera plus. Leipzig assure l’essentiel.

Add Comment