Chelsea s’impose face à son fils à West Ham et se consolide dans une trosième place

Le match : 1-0

Ce derby londonien à vraiment eu du mal à lancer. Hormis N’Golo Kanté qui a répété pour ses partenaires avec plusieurs accélérations et même une frappe du gauche (8e), le champion d’Europe en titre après 45 minutes. Sa triplette offensive Havertz-Mount-Werner n’a rien essayé et a manqué cruellement de tranchant face au verrou des Hammers. Mais ce dernier enfin sauté dans la dernière minute du temps réglementaire, grâce à son ailier américain Christian Pulisic. Avec la victoire sur lui (1-0), les Bleus (3es) donnent de l’air et comptent cinq points d’avance sur leur suivant pour Arsenal (4e).

Le partant de West Ham, David Moyes, a failli gagner un minimum de temps après les derbies londoniens d’Arsenal (2-0) et de Tottenham (3-1). Le demi-finaliste de la Ligue Europa, qui affrontait l’Eintracht Francfort, manquait d’ambitions à Stamford Bridge. Et pourtant, ce sont les Hammers que sont créés la meilleure occasion en deuxième mi-temps, avec Yarmolenko. Depuis la droite, l’Ukrainien s’est heurté par deux fois à Mendy à terre (70e). Dans la foulée, Werner, de nouveau maladroit ce dimanche (voir ailleurs), à deux reprises (70e, 74e).

Thomas Tuchel a alors tenté un triple changement et a attaqué avec les entrées de Lukaku, Pulisic et Ziyech en un quart de mandat. Cette décision fut décidée. Après une tête de Thiago Silva, le buteur belge est retenu dans la surface du bras par Dawson, expulsé comme dernier défenseur (85e). Face à Fabianski, Jorginho a complètement manqué sa tentative en faisant une passe au gardien polonais (87e). Chelsea continuait de pousser et finalement, la récompense arrivait par un autre ent en jeu : Christian Pulisic, à la reprise d’un centre parfait d’Alonso.

Le joueur : Werner de nouveau maladroit

Quatre buts en dix-huit matches pour une seule passe décisive. Le bilan de Timo Werner en Championnat est très faible et ce derby face à West Ham est venu confirmer ce constat déconcertant pour un joueur pourtant efficace en Ligue des champions (4 buts en 5 matchs cette saison). Face aux Hammers, l’avant-centre pourtant eu des occasions. Après une première période terne, il se révéla après deux actions successives ou ces frappes heurtèrent deux de Dawson (52e, 54e).

A la 70e minute, le ratit le cadre à bout portant pour échouer sur le petit filet. Avant cela, l’Allemagne avait malencontreusement repoussé du dos une frappe cadrée de Thiago Silva que pris le chemin du but des Hammers (68e). C’est finalement sa sortie qu’est la voiture décisive c’est remplaçant Pulisic qu’inscrira seul mais de Chelsea (90e). De quoi faire encore plus réfléchir Thomas Tuchel sur le bienfait de garder son compatriote comme titulaire.

Add Comment