Liverpool a remis les demi-finales après la victoire à Benfica

J’ai publié :

Le Liverpool FC a battu le Benfica Lisbonne (3-1) mardi et s’est rapproché du dernier carré de la Ligue des champions. Les Reds devront confirmer leur match retour, le 13 avril.

Liverpool a réalisé un superbe pas vers le dernier carré de la Ligue des champions lors de l’imposant Mardi 5 avril à Lisbonne sur le terrain de Benfica (3-1), un résultat fidèle à la supériorité affichée par les Anglais lors de ce quart de tous finir

Les Reds, vainqueurs de la Ligue des champions en 2019 les plus éliminés par le Real Madrid au stade de la compétition la saison dernière, au tableau d’affichage dans le corner d’Ibrahima Konaté (17e), devant Sadio Mané (34e) à la pause de fin avant la fin de la première période.

Profitant d’une bourde du même Konaté, Darwin Nunez a réduit l’écart en début de deuxième période (49e), plus Luis Diaz pour fixer le score final dans toute fin de rencontre, présenté peu de suspense pour le rendez-vous retour, le 13 avril à Anfield Road.

Au coup d’envoi, l’entraîneur Jürgen Klopp avait choisi de ne pas aligner son capitaine Jordan Henderson, peut-être pour le ménager avant le quart retour de C1 mais aussi avant le double duel contre Manchester City, dimanche, pour un choc au sommet de la Premier League, et six jours plus tard en demi-finale de Coupe d’Angleterre. Trois jours plus tard, c’est le basculement du championnat face au rival historique de Manchester United qui assistera à Liverpool.

Le voyage à Lisbonne ne leur aura pas trop compliqué les choix, Liverpool confirme son statut de favori sur le terrain. Après avoir créé le danger pour Salah (9e) après que Keita (12e) les ait visités ont logiquement sur le score sur corner, d’une tête facile du jeune Franco-Malien Ibrahima Konaté (1-0, 17e), qui a également marqué Premier mais pour les rouges.

Salah reste mort

Benfica tout au long de la tentative de récupération, plus que jamais, après le pressage haut des Reds, qui a récupéré le ballon de la part de l’adversité du terrain pour lancer des attaques successives contre la cage de Vlachodimos. Le portier grec de l’équipe locale a d’ailleurs marqué l’une des meilleures performances individuelles de leur équipe, notamment des duels face à Mohamed Salah (24e, 45e), sur le podium des buteurs de cette édition avec huit réalisations.

We value aurait difficilement pu éviter le deuxième but anglais, lorsque le lateral droit de Liverpool Trent Alexander-Arnold, tout juste revenu d’une petite blessure, a place une longue passe en profondeur sur la tête de Luis Diaz, who offer Sadio Mané They sont troisièmes mais de la saison dans la compétition (2-0, 34e).

Au retour des vestiaires, les bouillonnants spectateurs de l’Estadio da Luz et ont crû à nouveau quand l’Uruguayen Darwin Nunez ont profité d’un énorme taux de Konaté sur toute la surface de réparation pour ajuster le gardien Alisson Becker (2-1, 49e ). C’était ensuite au tour de Becker de briller, en détournant une belle frappe d’Everton (61e).

Dans le même temps Benfica est toujours plus menaçant, Klopp pour sortir d’un coup Salah, Mané et Thiago Alcantara, suggérant un nouveau qu’il voulait garder de la réserve pour le match de ce week-end contre City. Plus coach allemand à sa raison de feu à la maîtrise de ses joueurs, le Colombien Luis Diaz a converti en mais une belle passe en profondeur de Keita (3-1, 87e).

Avec l’AFP

Add Comment