les titres du PSG et du Bayern, le Real à un point de la couronne

Les championnats européens approchent de leur dénouement. Les championnats de France et d’Allemagne connaissent déjà leur vainqueur, respectivement le PSG et le Bayern Munich. En Angleterre, le heads-up continue entre Liverpool et Manchester City.

• Ligue 1 : le PSG a pris plus d’avance sur les questions

Champion de Paris… en catimini. Avec un éclair de Lionel Messi contre Lens (1-1), le PSG a décroché sans briller sont 10moi titre de champion de France, record égalé, dans l’étrange ambiance d’un Parc des princes désabusé.

>> A lire aussi : “Dixième titre du PSG en Ligue 1 : l’arbre du sacre historique que cache une forêt de questions”

Derrière, Marseille a vaincu Reims (1-0) dimanche pour conforter sa deuxième place en Ligue 1 grâce à un Gerson mais outrancier. Ce succès, prêté à se dessiner, a été décrit avec effusion par les Marseillais au stade Auguste-Delaune : il permet à l’équipe de Jorge Sampaoli de conserver son matelas de six points à la deuxième place, derrière l’intouchable Paris SG.

Derrière les Marseillais (65 pts), seuls Rennes et Monaco (59 pts) semblent rester à portée de la deuxième place, directement qualificative pour la prochaine Ligue des champions. Après deux défaites contre des adversaires directs, Rennes a finalement repris sa marche avant aux dépens de Lorient, malgré l’exclusion de son défenseur Nayef Aguerd à l’heure de jeu. Monaco pour sa part balayé Saint-Étienne (1-4).

Nice à renouveler avec le succès en domptant difficilement Troyes (1-0) sur un but de Khéphren Thuram (90moi+4), Grimpant à la cinquième place. Ce match terne n’a pas tout réglé mais il permet au moins aux Niçois (57 pts) de se replacer dans la Course à l’Europe, en embuscade à deux longueurs de la troisième place et devant Strasbourg (56 pts), refroidi 1 -0 pour un mais de Zeki Celik (87moi) à Lille. Le club du nord-est (9moi) garde l’espoir fou d’accrocher l’Europe alors que l’équipe alsacienne, qui était invaincue depuis trois mois, voit sa belle série s’arrêter.

• Serie A : le titre se joue entre les Milanais

AC Milan, vainqueur à l’arraché de la Lazio à Rome (2-1) dimanche lors de la 34moi Aujourd’hui, je confirme que la bataille pour le scudetto allait désormais se résumer à un derby milanais, dont Naples, piégé à Empoli (2-3), semble exclu.

Milan avait deux points d’avance sur l’Inter, devant l’AS Rome (3-1), et septembre sur Naples. Plus les Nerazzurri peuvent réprimander la tête dès mercredi s’ils remportent leur match en retard à Bologne.

Naples (3moi), en retour, voit s’envoler toujours plus ses rêves de scudetto pour s’être gustodé à Empoli 3-2 après avoir mené 2-0 jusqu’à la 80moi minute. La défense napolitaine, orpheline de son “roc” Kalidou Koulibaly, suspendu, en dix minutes, s’est offert aux Toscans (14il est) leur premier succès depuis décembre.

Le Napoli, menace de voir la Juventus (4moi) Venu à point en cas de victoire face à Sassuolo Lundi, annoncé une mise au vert aux allures de sanction pour toute l’équipe.

• Bundesliga : le champion du Bayern Munich pour les 10moi tu étais consécutive

Trente-deux titres de champion d’Allemagne, dont say successif, ce qu’aucune équipe n’avait fait dans un grand championnat : le Bayern Munich s’est offert ce nouveau trophée samedi de la plus prestigieuse des façons, in battant they are rival historique de Dortmund 3-1 à l’Allianz Arena.

Au coup de sifflet final, les Bavarois ont sacrifié à la tradition de la “douche de bière”, arrosant notamment copieusement leur entreîneur, Julian Nagelsmann, de blonde bavaroise.

Avec 12 points d’avance à Dortmund lors des trois dernières journées, les Bavarois ne peuvent plus être rejoints et conservent le « Schale », le trophée du champion jusqu’à fin 2013. Dortmund, avec de nombreux points d’avance dans son premier poursuivant Leverkusen, n’a en principe rien à craindre pour sa deuxième place.

Lors des autres matches, le RB Leipzig a été battu 2-1 à domicile par l’Union Berlin, contre toute attente, et a laissé la troisième place de la Bundesliga samedi à Leverkusen, grand vanqueur 4-1 sur la pelouse du dernier et déjà relégué Furth.

• Ligue : le FC Barcelone a encore perdu

Le Real Madrid à un point du titre ! Le FC Barcelone s’est encore incliné 1-0 dimanche au Camp Nou face au Rayo Vallecano en match différé de la 21emoi League day, offrant presque le titre de champion d’Espagne au rival merengue.

Les Catalans ont cédé dès 7moi minute sur un but d’Alvaro Garcia, who tromped Marc-André ter Stegen du droit après s’être défait du marquage de Sergino Dest, et ont essuyé leur troisième défaite à domicile en dix jours, après l’élimination de Ligue Europa accordée contre Eintracht Francfort (3-2) et le revers 1-0 contre Cadix en championnat.

Le Real Madrid aura ainsi une chance de fêter ses 35 ansmoi titre de champion d’Espagne sur son terrain samedi (16h15), en cas de victoire ou de null face à l’Espanyol Barcelone au Bernabéu.

C’est dans un scénario quasi impossible que pourrait pousser le Barça à empêcher le Real de s’approprier la couronne espagnole : il faudrait que le club catalan gagne ses cinq matches de championnat restants, et que le Real les perde tous.

• Premier League : Liverpool et Manchester City en tournée au coude-à-coude

Manchester City et Liverpool ne quittent plus. Les Mancuniens dans l’écrasement de Watford (5-1) mêmes jours de la 34moi Journée du Championnat d’Angleterre, prenant provisoirement quatre points d’avance sur les Reds. Les hommes de Jürgen Klopp ont échoué dans le derby du Merseyside face à Everton (2-0).

Les Blues de Chelsea sont difficiles à battre West Ham (1-0) en toute fin de rencontre et conservent leur troisième place (65 pts) avec une confortable avance sur Arsenal (60) et Tottenham (58). West Ham reste à la septième place.

Ce mois d’avril reste d’ailleurs comme celui de tous les paradoxes pour les Gunners. Contre Manchester United (3-1), il n’a été signalé qu’au bout de la victoire avérée en trois jours après avoir battu Chelsea au sol (4-2). Deux victoires contre deux membres du “Big Six” que tranchent avec leurs trois défaites précédentes, dans la première quinzaine du mois, contre des formations de seconde partie de tableau (Crystal Palace, Brighton et Southampton).

Les Gunners sont revenus de Tottenham à la quatrième place, qualificatifs pour la Ligue des champions, à 5 matches de la ligne d’arrivée. Les Spurs, de leur côté, ont livré une copie très fade à Brentford (0-0), et ont maintenant deux points de retard sur leur grand rival du nord de Londres.

Avec l’AFP

Add Comment